Facts for Life
English version | Versión en español      

 

Le développement et l'apprentissage du jeune enfant

Informations complémentaires

Règle d'or no 5:

Tous les parents et tous ceux qui s'occupent d'enfants devraient être capables de reconnaître les signes qui annoncent un ralentissement de la croissance et du développement de l'enfant.

Les parents et tous ceux qui s'occupent d'enfants doivent connaître les grandes étapes du développement de l'enfant. Ils doivent aussi savoir quand il faut chercher de l'aide et comment donner à un enfant handicapé physique ou mental la chaleur et l'amour dont il a besoin.

Tous les enfants suivent le même schéma de croissance et de développement, mais chaque enfant se développe à son propre rythme.

En observant les jeunes enfants pour voir comment ils réagissent au toucher, au son et à la vue d'un objet, les parents peuvent identifier les signes précurseurs de problèmes de développement ou de handicaps. Si un enfant se développe lentement, ses parents et les dispensateurs de soins peuvent l'aider en passant davantage de temps avec lui, en jouant avec lui, en lui parlant et en le massant.

Lorsqu'un enfant ne réagit pas à la stimulation et à l'attention qu'on lui porte, les parents et les dispensateurs de soins doivent chercher de l'aide. Il est très important d'agir rapidement pour aider les enfants handicapés à atteindre leur potentiel. Les parents et les dispensateurs de soins doivent s'efforcer de développer dans toute la mesure du possible les aptitudes de l'enfant.

Une fille ou un garçon handicapé a besoin d'encore plus d'amour et de protection. Comme tous les autres enfants, les enfants handicapés doivent être enregistrés rapidement après leur naissance, nourris au sein, vaccinés; ils doivent recevoir une alimentation nutritive et être protégés contre les mauvais traitements et la violence. Il faut encourager les enfants handicapés à jouer et entreprendre des activités avec les autres enfants.

Un enfant qui a un comportement inhabituel peut être malheureux ou se heurter à des problèmes affectifs. C'est probablement le cas si l'enfant devient soudain hostile, triste, paresseux, peu serviable ou désobéissant ou s'il pleure souvent; s'il devient violent avec les autres enfants; s'il reste assis tout seul au lieu de jouer avec ses amis; ou si tout à coup il ne s'intéresse plus à ses activités habituelles ou à ses devoirs et s'il perd l'appétit et le sommeil.

  • Il faut encourager les parents à parler avec l'enfant et à l'écouter et, si le problème persiste, à demander de l'aide à un enseignant ou à un agent de santé.
  • Si l'enfant a des problèmes mentaux ou affectifs, ou s'il a été maltraité, il faut le faire examiner par un psychologue pour éviter d'autres complications.

Le guide ci-dessous donne aux parents une idée de la manière dont les enfants se développent. Mais les enfants peuvent grandir et se développer différemment. Des progrès lents sont parfois normaux ou ils peuvent s'expliquer par une mauvaise nutrition, une mauvaise santé, un manque de stimulation ou un problème plus grave. Les parents devraient discuter des progrès de l'enfant avec un agent de santé qualifié ou un enseignant.

La manière dont les enfants se développent
A l'âge de 1 MOIS
Un bébé devrait être capable de :
  • tourner la tête vers la main qui lui caresse la joue ou la bouche
  • porter ses deux mains à la bouche
  • tourner la tête lorsqu'il entend des voix et des sons familiers
  • téter le sein et le toucher avec ses mains.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • établir un contact physique et nourrir l'enfant au sein dans l'heure qui suit la naissance
  • soutenir la tête du bébé quand on le tient droit
  • masser et caresser souvent le bébé
  • prendre toujours le bébé doucement, même quand on est fatigué ou de mauvaise humeur
  • le nourrir au sein fréquemment, au moins toutes les quatre heures
  • parler, lire et chanter pour l'enfant aussi souvent que possible
  • emmener le nourrisson chez l'agent sanitaire six semaines après sa naissance.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • le bébé tète mal ou refuse le sein
  • le bébé bouge peu les bras et les jambes
  • le bébé réagit peu ou pas du tout au bruit et aux lumières vives
  • le bébé pleure pendant de longues périodes sans raison apparente
  • le bébé vomit et a la diarrhée, ce qui peut entraîner la déshydratation.
A l'âge de 6 MOIS
Un bébé devrait être capable de :
  • lever la tête et le torse quand il est couché sur le ventre
  • chercher à attraper des objets suspendus
  • attraper et secouer des objets
  • rouler des deux côtés
  • rester assis avec un soutien
  • explorer des objets avec les mains et la bouche
  • commencer à imiter des sons et des expressions du visage
  • réagir à son nom et aux visages familiers.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • coucher le bébé sur une surface propre, plate et sans danger de façon à ce qu'il puisse se déplacer librement et attraper des objets
  • appuyer le bébé contre quelque chose ou le tenir de façon à ce qu'il puisse voir ce qui se passe autour de lui
  • continuer à l'allaiter à la demande jour et nuit et commencer à rajouter d'autres aliments (deux repas par jour entre 6 et 8 mois, 3 à 4 repas par jour entre 8 et 12 mois)
  • parler, lire ou chanter pour l'enfant aussi souvent que possible.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • raideur ou difficulté à remuer les membres
  • mouvement constant de la tête (ce qui peut indiquer une infection de l'oreille, qui peut rendre l'enfant sourd si elle n'est pas traitée)
  • peu ou pas de réaction aux sons, aux visages familiers ou au sein
  • refus du sein ou d'autres aliments.
A l'âge de 12 MOIS
Un bébé devrait être capable de :
  • s'asseoir sans soutien
  • marcher à quatre pattes et se mettre debout en s'agrippant à quelque chose
  • faire ses premiers pas en se tenant
  • essayer d'imiter les mots et les sons et réagir à des ques-tions simples
  • aimer jouer et taper dans ses mains
  • répéter des sons et des gestes pour attirer l'attention
  • ramasser des objets entre le pouce et l'index
  • commencer à tenir des objets comme une cuillère et une tasse et essayer de manger tout seul.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • montrer des objets et les nommer, parler et jouer fréquemment avec l'enfant
  • utiliser l'heure des repas pour favoriser l'interaction avec tous les membres de la famille
  • si l'enfant se développe lentement ou a un handicap physique, se concentrer sur ses capacités. Lui donner plus de stimulation et d'interaction
  • ne pas laisser l'enfant dans la même position pendant plusieurs heures
  • faire en sorte que son environnement soit aussi sûr que possible pour éviter les accidents
  • continuer à nourrir l'enfant au sein, s'assurer qu'il a suffisamment de nourriture et qu'il mange des plats familiaux variés
  • aider l'enfant à essayer d'utiliser une cuillère et une tasse
  • s'assurer que l'enfant a reçu tous les vaccins et reçoit toutes les doses supplémentaires recommandées d'oligo-éléments.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • l'enfant n'émet pas de sons quand on lui parle
  • l'enfant ne regarde pas les objets que l'on déplace
  • l'enfant est apathique et ne réagit pas quand on s'occupe de lui
  • l'enfant n'a pas d'appétit ou refuse de manger.
A l'âge de 2 ANS
Un bébé devrait être capable de :
  • marcher, grimper et courir
  • montrer des objets ou des images quand on les nomme (par exemple, le nez, les yeux)
  • prononcer plusieurs mots de suite (depuis l'âge de 15 mois environ)
  • suivre des instructions simples
  • gribouiller quand on lui donne un crayon ou une craie
  • aimer les histoires et les chansons simples
  • imiter le comportement des autres
  • commencer à manger tout seul.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • lire, chanter et jouer avec l'enfant
  • apprendre à l'enfant à éviter les objets dangereux
  • parler à l'enfant normalement – ne pas utiliser de langage bébé
  • continuer à le nourrir au sein, s'assurer que l'enfant a suffisamment de nourriture et qu'il mange des plats familiaux variés
  • encourager l'enfant à manger, sans le forcer
  • fixer des règles simples et avoir des exigences raisonnables
  • féliciter l'enfant quand il réussit quelque chose.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • l'enfant ne réagit pas quand on s'occupe de lui
  • il a de la difficulté à garder son équilibre quand il marche (consulter un agent de santé qualifié)
  • les blessures et des changements de comportement inexplicables (surtout si d'autres personnes se sont occupées de l'enfant)
  • il n'a pas d'appétit.
A l'âge de 3 ANS
Un bébé devrait être capable de :
  • marcher, courir, grimper, taper dans un ballon et sauter facilement
  • reconnaître et identifier les images et les objets courants en les montrant du doigt
  • faire des phrases de deux ou trois mots
  • dire son nom et son âge
  • nommer les couleurs
  • comprendre les nombres
  • utiliser des objets pour faire semblant
  • manger tout seul
  • exprimer son affection.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • lire et regarder des livres avec l'enfant et expliquer les images
  • raconter des histoires à l'enfant et lui apprendre des comptines et des chansons
  • donner à l'enfant son propre bol ou sa propre assiette de nourriture
  • continuer à encourager l'enfant à manger, en lui consacrant autant de temps qu'il le faut
  • aider l'enfant à apprendre à s'habiller, à se laver les mains et à utiliser les toilettes.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • perte d'intérêt dans le jeu
  • chutes fréquentes
  • difficulté à manipuler de petits objets
  • difficulté à comprendre des messages simples
  • incapacité de parler en utilisant plusieurs mots
  • manque d'intérêt pour la nourriture.
A l'âge de 5 ANS
Un enfant devrait être capable de :
  • bouger de manière coordonnée
  • faire des phrases et utiliser beaucoup de mots différents
  • comprendre les mots de sens contraire (par exemple, gros et mince, grand et petit)
  • jouer avec d'autres enfants
  • s'habiller tout seul
  • répondre à des questions simples
  • compter entre 5 et 10 objets
  • se laver les mains.
Conseils aux parents et aux dispensateurs de soins :
  • écouter l'enfant
  • entreprendre fréquemment des activités avec l'enfant
  • si l'enfant bégaie, lui suggérer de parler plus lentement
  • lui lire et lui raconter des histoires
  • encourager l'enfant à jouer et à explorer.
Signes auxquels il faut être attentif :
  • observer les rôles que les enfants prennent en jouant. Si l'enfant est craintif, colérique ou violent, il a peut-être des problèmes affectifs ou il a peut-être été victime de mauvais traitements.
  << Page précédente   Page suivante >>