Facts for Life
English version | Versión en español      

 

La maternité sans risques

Informations complémentaires

Règle d'or no 3:

Tout au long de sa grossesse, une femme enceinte a besoin de repas particuliè- rement nutritifs. Elle a aussi besoin de plus de repos.

Il faut donner à la femme enceinte les meilleurs aliments dont dispose la famille : lait, fruits, légumes, viande, poisson, œufs, céréales, pois et haricots. Il n'y a aucune raison de se priver d'aucun de ces aliments pendant la grossesse.

Les femmes enceintes ont plus d'énergie et sont en meilleure santé si elles consomment des aliments riches en fer, en vitamine A et en acide folique. Les aliments recommandés sont la viande, le poisson, les œufs, les légumes à feuilles vertes ainsi que les fruits et légumes oranges ou jaunes. Les agents de santé peuvent donner aux femmes enceintes des comprimés de fer pour éviter ou traiter l'anémie et, dans les zones où la carence en vitamine A est répandue, un dosage adéquat de vitamine A pour prévenir les infections. Les femmes enceintes ne devraient pas prendre plus de 10 000 unités internationales (UI) de vitamine A par jour ou 25 000 UI par semaine.

Elles devraient aussi utiliser du sel iodé. Les femmes qui ne consomment pas suffisamment d'iode dans leur alimentation courent plus de risques que les autres de faire une fausse couche ou d'avoir un enfant souffrant de handicaps mentaux ou physiques. Le goitre, qui est un gonflement du cou, est un signe que la femme ne consomme pas suffisamment d'iode.

Une femme enceinte qui pense qu'elle pourrait être atteinte d'anémie, de paludisme ou de vers intestinaux doit consulter un agent de santé.

  << Page précédente   Page suivante >>