Facts for Life
English version | Versión en español      

 

La maternité sans risques

Informations complémentaires

Règle d'or no 2:

Une personne qualifiée (médecin, infirmière ou sage-femme) devrait examiner la future mère au moins quatre fois pendant chaque grossesse et l'assister lors de l'accouchement.

Il faut être attentif à chaque grossesse car il y a toujours un risque de complication. Beaucoup de dangers peuvent être écartés si la femme se fait examiner dans un centre médical ou par une personne qualifiée dès les premiers signes de grossesse. Elle devrait ensuite être examinée au moins quatre fois pendant chaque grossesse, puis dans les 12 heures qui suivent chaque accouchement et six semaines après chaque naissance.

En cas de saignements, de douleurs abdominales pendant la grossesse ou de symptômes alarmants comme ceux énumérés ci-dessus, la future mère doit consulter immédiatement un agent de santé ou une sage-femme qualifiée.

On peut réduire les risques de maladie et même de décès de la mère ou du bébé en s'assurant qu'une personne qualifiée assiste la mère lors de l'accouchement dans un établissement de santé et examine la mère dans les 12 heures qui suivent l'accouchement.

Une personne qualifiée (médecin, infirmière ou sage-femme qualifiée) aidera la mère à avoir une grossesse sans complications et un bébé bien portant. Pour cela, elle va :

  • suivre l'évolution de la grossesse afin de faire transporter la mère à l'hôpital pour l'accouchement si des problèmes sont à craindre
  • contrôler la tension artérielle. Une tension élevée est un danger pour la mère comme pour l'enfant
  • vérifier que la mère n'est pas anémique et lui donner régulièrement des comprimés de fer ou de folate
  • prescrire une dose adéquate de vitamine A pour protéger la mère et son nouveau-né contre les infections (dans les régions où la carence en vitamine A est fréquente)
  • vérifier que la mère ne souffre pas d'infections pendant la grossesse, en particulier d'infections urinaires et de maladies sexuellement transmissibles, et, le cas échéant, les traiter aux antibiotiques
  • faire à la femme enceinte deux injections pour la protéger, ainsi que son nouveau-né, contre le tétanos
  • encourager toutes les femmes enceintes à utiliser uniquement du sel iodé lors de la préparation des aliments pour les protéger contre le goitre et pour éviter les handicaps physiques et mentaux chez ses enfants
  • vérifier que le fœtus se développe normalement
  • donner à la future mère des comprimés contre le paludisme, si nécessaire
  • préparer la mère à l'accouchement et lui donner des conseils sur l'allaitement maternel et sur la manière de prendre soin d'elle-même et de son nouveau-né
  • aider la future mère et sa famille à choisir le lieu de l'accouchement et leur indiquer à qui s'adresser si des complications surviennent lors de l'accouchement ou immédiatement après
  • donner des conseils sur la manière d'éviter les maladies sexuellement transmissibles
  • proposer des tests de dépistage du SIDA et des conseils volontaires et confidentiels. Toutes les femmes ont le droit de se faire tester volontairement et en toute confidentialité et de recevoir des conseils. Les femmes enceintes ou les jeunes mères qui sont séropositives, ou qui pensent qu'elles peuvent l'être, devraient consulter un agent de santé qualifié qui leur dira comment réduire le risque de contamination de leurs nourrissons et leur apprendra à prendre soin d'elles-mêmes.

Pendant l'accouchement, une personne qualifiée saura :

  • si le travail a duré trop longtemps (plus de 12 heures) et s'il faut transporter la mère à l'hôpital
  • quand une aide médicale est nécessaire et comment l'obtenir
  • comment réduire les risques d'infection (mains propres, instruments stérilisés et surface d'accouchement propre)
  • que faire si le bébé se présente dans une mauvaise position
  • que faire si la mère perd trop de sang
  • quand couper le cordon ombilical et comment éviter les risques d'infection
  • que faire si le bébé ne respire pas tout de suite
  • comment sécher le bébé et le garder au chaud après l'accouchement
  • aider la mère à donner le sein immédiatement après l'accouchement
  • comment éliminer le placenta sans danger et comment prendre soin de la mère après la naissance de son bébé
  • comment mettre des gouttes d'un produit recommandé dans les yeux du bébé pour éviter la cécité.

Après l'accouchement, une personne qualifiée devrait :

  • vérifier la santé de la mère dans les 12 heures qui suivent la naissance et six semaines après l'accouchement
  • donner des conseils à la mère sur la manière d'éviter une nouvelle grossesse ou de la retarder
  • conseiller la mère sur la manière d'éviter les infections sexuellement transmissibles comme le VIH ou de réduire le risque de contamination de son nourrisson.
  << Page précédente   Page suivante >>