Facts for Life
English version | Versión en español      

 
 

Pourquoi il est important de communiquer et d'utiliser les informations sur

La maternité sans risques

Chaque jour, environ 1 400 femmes meurent de complications liées à la grossesse et à l'accouchement. Des dizaines de milliers d'autres femmes subissent pendant leur grossesse des complications qui mettent en danger leur vie et celle des enfants qu'elles portent ou qui auront de graves séquelles.

Les risques liés à la grossesse peuvent être considérablement réduits si la femme est en bonne santé et bien nourrie avant d'être enceinte, si elle se fait examiner au moins quatre fois pendant chaque grossesse par un agent de santé compétent et si une personne qualifiée (médecin, infirmière ou sage-femme) l'assiste pendant l'accouchement. Il faudrait également vérifier l'état de santé de la jeune mère 12 heures après l'accouchement et six semaines après la naissance.

Il incombe en particulier aux gouvernements de s'assurer de la disponibilité des services prénatals et postnatals, de former des agents sanitaires capables d'assister les femmes pendant l'accouchement, de leur fournir des services spécialisés et de les diriger vers un spécialiste en cas de problème grave pendant la grossesse et l'accouchement.

La plupart des gouvernements ont ratifié un accord international, la Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes. Ce faisant, ils ont pris l'engagement juridiquement contraignant de fournir aux femmes enceintes les services nécessaires.

  << Page précédente   Page suivante >>