Facts for Life
English version | Versión en español      

 

L'espacement des naissances

Informations complémentaires

Règle d'or no 2:

Pour la santé de la mère et de l'enfant, au moins deux ans devraient s'écouler entre deux grossesses.

Le risque de décès des jeunes enfants augmente de près de 50 % si l'intervalle entre deux naissances est inférieur à deux ans.

La naissance d'un autre bébé constitue l'une des plus grandes menaces pour la santé et la croissance d'un enfant de moins de deux ans. Le sevrage se fait trop brusquement et la mère a moins de temps à consacrer à la préparation des aliments spéciaux dont a besoin un jeune enfant. Il se peut aussi qu'elle n'ait plus le temps d'accorder à l'enfant plus âgé l'attention et les soins voulus, surtout lorsqu'il est malade. Il arrive souvent de ce fait que les enfants nés à moins de deux ans d'intervalle ne se développent et ne grandissent pas aussi bien physiquement ou mentalement que les enfants qui ont plus de deux ans d'écart.

Une mère a besoin de deux ans pour que son organisme récupère entièrement après une grossesse et un accouchement. Sa santé est donc menacée si les grossesses sont trop rapprochées. La mère a besoin de temps pour retrouver la santé, reconstituer son état nutritionnel et récupérer ses forces avant d'avoir un autre enfant. Les hommes doivent savoir qu'il est important d'attendre deux ans pour avoir un nouvel enfant et de limiter le nombre de grossesses pour protéger la santé de la famille.

Si une femme se trouve à nouveau enceinte avant d'avoir pu entièrement récupérer ses forces, son bébé risque de naître prématurément, avec un poids insuffisant. Un bébé dont le poids est insuffisant a moins de chances de bien grandir, il tombera plus souvent malade et courra quatre fois plus de risques de mourir avant d'avoir atteint l'âge d'un an qu'un bébé né avec un poids normal.

  << Page précédente   Page suivante >>