Facts for Life
English version | Versión en español      

 

L'espacement des naissances

Informations complémentaires

Règle d'or no 1:

Lorsqu'une femme est enceinte avant 18 ans ou après 35 ans, la grossesse comporte un plus grand danger aussi bien pour la santé de la mère que pour celle de son bébé.

Chaque année, près de 515 000 femmes meurent de complications liées à la grossesse et à l'accouchement. Pour une femme qui meurt, il y en a une trentaine d'autres qui resteront handicapées par de graves complications. La planification des naissances permettrait d'éviter une grande partie de ces décès et de ces invalidités.

Si elles attendent d'avoir au moins 18 ans pour leur premier enfant, les femmes auront une grossesse et un accouchement plus sûrs et limiteront le risque de mettre au monde un enfant d'un poids insuffisant. Ceci est particulièrement important dans les pays où l'on se marie tôt.

Une femme n'est pas prête physiquement à porter un bébé avant d'avoir environ 18 ans. L'accouchement sera souvent plus difficile et plus dangereux pour une adolescente que pour une femme adulte. Les bébés qui ont de très jeunes mères courent un plus grand risque de mourir au cours de la première année de leur vie. Plus la mère est jeune, plus le risque est grand pour elle et pour son bébé.

Les jeunes femmes ont besoin d'une aide particulière pour décider de retarder leur grossesse. Il faudrait donner aux jeunes femmes et à leurs familles des informations sur les risques des grossesses précoces et sur la manière de les éviter.

Après l'âge de 35 ans, le risque de complications pendant la grossesse et l'accouchement augmente à nouveau. Si une femme a plus de 35 ans et si elle a déjà été enceinte quatre fois ou plus, une nouvelle grossesse représente un risque important aussi bien pour sa santé que pour celle du fœtus.

  << Page précédente   Page suivante >>