Portraits de l’UNICEF

À Jérusalem, l’Ambassadrice itinérante Shakira encourage les enfants israéliens et palestiniens lors d’une visite dans une école

Par Sarit Henig

JÉRUSALEM, 22 juin 2011 – L’Ambassadrice itinérante de l’UNICEF et défenseure de l’éducation dans le monde Shakira s’est rendue hier à l’école bilingue Max Rayne « main dans la main » à Jérusalem pour rencontrer des élèves et parler du pouvoir de l’éducation.

VIDÉO (en anglais) : le 21 juin 2011 – L’UNICEF fait le point sur la visite de la chanteuse pop et ambassadrice itinérante de l’UNICEF Shakira à l’école bilingue « main dans la main » Max Rayne à Jérusalem où les enfants apprennent l’hébreu et l’arabe.  Regarder dans RealPlayer

 

Accueillie à l’entrée de l’école par deux élèves, un Israélien et un Palestinien, Shakira a dansé avec la chorale de l’école qui chantait l’hymne de la Coupe du monde, Waka Waka.

Shakira a remercié les élèves pour leur accueil chaleureux et s’est réjouie des amitiés qu’elle a pu observer entre les élèves (israéliens et palestiniens). Elle a également insisté sur le fait que leurs liens étroits étaient essentiels pour construire un futur meilleur dans la région et dans le monde.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2011-0844/Zeliger
L’Ambassadrice itinérante Shakira discute avec des enfants israéliens et palestiniens à l'occasion de sa visite à l’école bilingue « main dans la main » Max Rayne à Jérusalem.

« Aujourd’hui, ma visite à l’école Max Rayne de Jérusalem, une école conceptuelle où les enfants apprennent tous ensemble, indépendamment de leurs différences, en arabe et en hébreu, et jouent ensemble sans distinctions, m’a simplement rappelé, une fois encore, que les décisions les plus capitales que nous puissions prendre pour un avenir meilleur sont liées à la façon dont nous élevons et éduquons nos enfants », a affirmé Shakira.

Au cours de sa visite, Shakira s’est assise avec un petit groupe d’élèves israéliens et palestiniens et les a questionnés sur leur quotidien ensemble dans le cadre de l’école et sur les amitiés transfrontalières.

Renforcer la paix et la coopération

L’école bilingue « main dans la main » Max Rayne utilise l’enseignement bilingue comme outil en faveur de la construction de la paix, de la cohabitation et de l’égalité. Chaque cours est enseigné par deux professeurs, un Israélien, un Palestinien, en arabe et en hébreu.

L’école est dirigée par l’organisme Hand in Hand (« main dans la main »), qui gère trois autres écoles bilingues en Israël : Beer Sheva, Wadi Ara, et Galilée. L’école Max Rayne est la plus ancienne. Fondée en 1998, il s’agit de la plus grande école « main dans la main ».

« Je suis convaincue, comme de nombreuses personnes, que l’investissement dans l’éducation est la meilleure stratégie pour la paix et la stabilité mondiale. Le plus tôt sera le mieux », a affirmé Shakira. « Des investissements précoces en faveur de l’enfance, la nutrition pour la petite enfance et les soins de santé de base de la naissance à l’âge de six ans sont essentiels pour qu’un enfant développe les capacités physiques d’apprendre, d’obtenir de meilleurs résultats en classe et tout au cours de sa vie ».

La visite, organisée par l’UNICEF Israël, s’inscrit dans le cadre du travail actuel de Shakira pour la promotion du développement et de l’amélioration des soins et de l’éducation pour la petite enfance, en particulier pour les enfants les plus vulnérables et défavorisés.


 

 

Recherche