Pakistan

Au Pakistan, après les inondations et le conflit, les écoles de la vallée de Swat accueillent de nouveau les enfants

Par Shandana Aurangzeb Durrani

KHYBER PAKHTUNKHWA, Pakistan, 21 janvier 2011 – Alors que les paysans sont occupés à travailler dans leurs champs, dans le magnifique village de Sheen Patay – situé dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, une région touchée par les inondations et déchirée par un conflit -- les élèves se précipitent avec enthousiasme à l'école primaire publique pour filles qui vient juste d'être rénovée.

VIDEO (en anglais) : 10 janvier 2011 – le reportage de la correspondante de l'UNICEF Priyanka Pruthi sur une campagne de réhabilitation qui donne un nouveau souffle au système éducatif de la vallée de Swat, au Pakistan.  Regarder dans RealPlayer

 

Malgré le froid cinglant de l'extérieur, une salle de classe fraîchement repeinte de l'école respire la convivialité et la joie. Dans la classe, les filles récitent une leçon d'anglais avec leur professeur, Mussarat Afzal.

« Pendant le conflit, le bâtiment de l'école a subi des dégâts et les parents avaient peur d'envoyer leurs filles à l'école. J'avais laissé mon école ouverte mais la situation était très mauvaise et la fréquentation avait brutalement baissé », dit Mussarat Afzal.

Campagne « bienvenue à l'école »

« Aujourd'hui est une journée particulière », ajoute-t-elle. « Depuis presque deux ans, c'est le premier jour que nous faisons les cours à l'intérieur du bâtiment. Il faisait trop froid pour que les enfants restent assis à l'extérieur ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2010/Jameel
Des élèves de l'école primaire publique pour filles de Sheen Patay, dans la vallée de Swat, au Pakistan, suivent un cours à l'intérieur du bâtiment scolaire qui vient d'être rénové.

Le même jour de la reprise des cours à l'école, les membres du conseil des parents d'élèves et des enseignants de l'école rencontrent des animatrices sociales de la Human Resource Development Society, une ONG locale et partenaire de l'UNICEF pour la campagne « Bienvenue à l'école » qui se déroule ici.

Mise en place en 2009 dans le district de Malakand, la campagne cherche à reconstruire le système éducatif public aujourd'hui en ruines. Ce système a terriblement souffert des années d'insurrection et des opérations militaires qui ont suivi et, plus récemment, des inondations dévastatrices provoquées par la mousson en juillet 2010.

Augmenter la scolarisation des filles

La réunion du conseil de parents d'élèves et d'enseignants de l'école a pour but de faire participer la communauté locale, notamment les mères, à l’amélioration de la scolarisation des filles.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2010/Jameel
Musarrat Afzal, directrice de l'école primaire publique pour filles de Sheen Patay, au Pakistan, donne une leçon d'anglais.

« Nous étions vraiment chagrinés par le fait que l'école ait subi des dégâts et que les filles ne puissent pas venir, » dit Dilshad Begum, une mère de neuf enfants présidente du conseil des parents d'élèves et des enseignants de l'école. Sa plus jeune fille, Isharat Bibi, 11 ans, se trouve à l'école en quatrième année.

« Aujourd'hui est une journée de gaité parce que le bâtiment est de nouveau opérationnel et, malgré les basses températures extérieures les enfants peuvent s'installer dedans et suivre les cours. Je n'ai pas d'instruction et la vie a été très dure pour moi. Je veux que ma fille fasse des études afin d'avoir un avenir prospère », observe Dilshad Begum.

L'éducation, une toute première priorité

« J'étais très triste quand, pendant le conflit, notre école était fermée », se souvient une élève, Anmol Javed, 13 ans. « Ensuite, pendant les inondations, notre école a de nouveau été fermée ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2010/Jameel
Anmol Javed, une élève de cinquième année, prend des notes dans une salle de classe qui vient juste d'être repeinte à l'école primaire publique pour filles de Sheen Patay, dans la vallée de Swat, au Pakistan.

L'UNICEF sait que, pour rétablir des conditions normales dans les villages de la vallée de Swat comme celui de Sheen Patay, la remise en état du système éducatif est une toute première priorité. Jusqu'à présent, plus de 1000 écoles primaires publiques sinistrées par le conflit et les inondations ont bénéficié du programme « Bienvenue à l'école », et près de 900 conseils de parents d'élèves et d'enseignants ont été institués. Outre la formation des enseignants et des membres des conseils de parents d'élèves et d'enseignants, l'UNICEF a aussi appuyé des manifestations locales pour faire progresser la fréquentation scolaire. 

Ces opérations permettent d'assurer une continuité dans l'acquisition des connaissances et l'enseignement et d'offrir des lieux sûrs à des milliers d'enfants, d'enseignants et d'habitants de villages victimes de détresse psychologique et sociale.

« A présent », dit Anmol, « c'est beaucoup mieux ».


 

 

Inondations au Pakistan

Au Pakistan, les familles déplacées par les nouvelles inondations font face à un avenir incertain
avec vidéo

L'UNICEF appuie la lutte contre la malnutrition infantile dans les districts pakistanais ravagés par les inondations
avec vidéo

L’UNICEF aide à reconstruire une école dans un village du nord-ouest du Pakistan ravagé par des inondations
avec vidéo

Des services de santé améliorés pour les mères et les nouveau-nés dans les villages touchés par les inondations au Pakistan
avec vidéo

L'histoire d'Ejaz : ce jeune garçon garde espoir après les inondations du Pakistan
avec vidéo

Les cliniques mobiles protègent les enfants contre la malnutrition au Pakistan après les inondations
avec vidéo

Des enfants suivent des cours dans un centre d'éducation temporaire mis en place par l'UNICEF dans le village de Mulla Wala au sud du Pendjab, au Pakistan
avec vidéo

Au Pakistan, l'UNICEF et ses partenaires apportent une assistance vitale malgré l'hiver rigoureux
avec vidéo

Au Pakistan, après les inondations de 2010, les enfants et les familles sont confrontés à des défis de plus en plus grands
avec vidéo

Six mois après les inondations au Pakistan, la situation reste désespérée
avec vidéo

Six mois après les inondations au Pakistan, la malnutrition frappe durement les zones affectées
avec vidéo

Au Pakistan, après les inondations et le conflit, les écoles de la vallée de Swat accueillent de nouveau les enfants
avec vidéo

Toutes les nouvelles
sur le Pakistan

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche