État de Palestine

De retour à l’école à Gaza, les enfants se réjouissent de retrouver une vie plus normale

Image de l'UNICEF
© UNICEF Gaza/2009/Iyad El Baba
Une fille examine les dégâts subis par son école lors de la première journée de classe après le cessez-le-feu à Gaza.

NEW YORK, 26 janvier 2009 – Des centaines de milliers d’enfants sont en train de retourner à l’école à Gaza et l’UNICEF donne du matériel et des équipements scolaires en vue de réorganiser les activités d’apprentissage et récréatives, de créer un environnement sûr et d’aider à rétablir un certain sentiment de normalité chez les enfants de Gaza.

« Le premier jour de la rentrée, je m’attendais à trouver des dégâts et des
destructions parce que je sais que la machine de guerre ne laisse rien d’intact, ni être humain, ni pierre. Quand je suis rentré, j’étais en état de choc : classes endommagées, vitres brisées, tous les coins de l’école nous rappellent la guerre », a raconté Hanady Akeela, âgée de 17 ans.

Des espaces d’apprentissage temporaires

Le 26 janvier, la Représentante de l’UNICEF pour le Territoire palestinien occupé Patricia McPhillips s’est rendue à Beit Lahiya dans le nord de Gaza. Là, deux tentes de l’UNICEF servent d’espaces d’apprentissage temporaires pour des filles dont l’école a été complètement détruite. Quatre autres tentes seront montées dans les jours qui viennent pour accueillir d’autres élèves.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Gaza/2009/Iyad El Baba
Des enfants de Gaza reçoivent des fournitures scolaires données par l’UNICEF alors que les classes reprennent sous des tentes, suite au conflit qui a endommagé plusieurs écoles

« L’UNICEF travaille avec ses partenaires pour créer des zones sûres et fournir du matériel pédagogique aux enfants de Gaza, a dit Mme McPhillips. En retournant à l’école, les enfants ont l’occasion de se retrouver, de jouer ensemble, de reconstruire leur routine et de surmonter leur détresse ». 

Le 26 janvier, l’UNICEF a fourni 130 mallettes « Ecoles en boîte » qui contiennent,  entre autres, des livres d’exercices, des crayons, des stylos, à destination de 10 400 enfants d’âge scolaire dans la Bande de Gaza. L’UNICEF a aussi donné 85 mallettes de récréation avec des équipements sportifs et des jeux, pour 6700 enfants, ainsi que des trousses de maths et sciences pour 4200 élèves.

Des écoles détruites

Selon les premières informations, sept écoles auraient été complètement détruites et un nombre bien plus important ont été endommagées. Du matériel pédagogique, livres et cahiers, par exemple, est maintenant inutilisable. Les écoles sont ouvertes en deux, voire trois roulements, pour pouvoir accueillir les élèves dont les écoles ont été détruites et les enseignants aident les élèves à se rétablir

« Nous avons fait parler chaque fille de son expérience, dit un professeur d’anglais, Myasoun Al-Emawi, même les enseignants ont eu l’occasion de raconter ce qui leur était arrivé. Chaque fille avait quelque chose à dire. Dans les classes dont certains élèves avaient été tués, certains élèves ont refusé d’entrer dans la salle, d’autres n’ont pas voulu s’asseoir là où les enfants ont été tués ».

L’UNICEF s’inquiète également du risque que représentent les munitions non explosées et il préconise nettoyage des écoles en priorité. L’UNICEF joue un rôle important dans la sensibilisation des populations à ce problème, en distribuant du matériel d’infirmation, en diffusant des messages à la radio et imprimant des étiquettes de dangers sur les jeux pour les enfants.

Samedi, le ministère de l’Éducation a signalé que la fréquentation des écoles se montait à 80 %. L'Office de secours et de travaux des Nations Unies offre une scolarisation à plus de 196 000 enfants à Gaza.


 

 

Vidéo (en anglais)

24 janvier 2009 :
Chris Niles, correspondant de l’UNICEF, présente le retour à l’école des enfants de Gaza.
 VIDEO  hautbas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Recherche