Madagascar

A Madagascar, la tempête tropicale Hubert fait des douzaines de morts et des milliers de sinistrés

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010
Tsimba Joël en train de récupérer ce qui reste de sa maison et de ses biens personnels dans la commune de Tsiatosika, à l'est de Madagascar.

Par Fatratra Andriamasinoro et Katharina Koeller

DISTRICT DE MANANJARY, Madagascar, 19 mars 2010 – Une semaine après la tempête tropicale Hubert qui a dévasté les villes côtières du sud-est de Madagascar, les eaux de crue ont commencé  à baisser et, dans le district de Manajary, les familles sont en train de regagner leurs habitations. 

  Cependant, les régions voisines demeurent inaccessibles et différents districts sont actuellement accessibles seulement par voie maritime. Le district d'Ikongo, au sud-est de l'île, a été le plus durement touché, suivi par celui de Mananjary.

« J'ai tout perdu »
Les réseaux de communication et de distribution d'électricité ont été coupés à cause des glissements de terrain qui ont fait suite à la tempête. Plus au sud, dans le district de Manakara, 273 familles sont toujours hébergées dans des abris improvisés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010
Les élèves et le personnel de l'école Mahamasina essayent de faire sécher du matériel scolaire endommagé par la tempête tropicale Hubert.

Tsimba Joël, un habitant de la localité de Tsiatosika, à environ 10 kilomètres de Mananjary, a assisté, impuissant,  à la mort de trois membres de sa famille.

« J'ai tout perdu, » dit-il. « Certains membres de ma famille ont péri. Le glissement de terrain a complètement enseveli nos maisons. Nous essayons de récupérer tout ce que nous pouvons de la boue. Je suis totalement désespéré. »

L'action de UNICEF
Malgré les sanctions récentes dues aux troubles politiques qui secouent le pays depuis 2009, année durant laquelle Andry Rajoelina a pris le pouvoir comme président du gouvernement de transition de Madagascar, le pays s’est mobilisé pour faire face à cette catastrophe naturelle.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010
Sur la côte est de Madagascar, les routes ont été inondées quand la tempête tropicale Hubert à frappé l'île, le 10 mars.

L'UNICEF et ses partenaires distribuent actuellement des couvertures, des kits de purification d'eau et des moustiquaires aux familles sinistrées. Le Bureau national de gestion des risques et catastrophes collabore étroitement avec les autorités locales et l'UNICEF pour évaluer l'ampleur de la situation en vue d'une intervention adaptée.

« De telles situations d'urgence affaiblissent considérablement les capacités d'endurance des familles déjà vulnérables à Madagascar, un pays où 7 personnes sur 10 vivent dans la pauvreté, » constate le Représentant de l'UNICEF à Madagascar, Bruno Maes. « Dans des situations comme celles-ci, la mission de l'UNICEF est de sauver les vies des enfants et d'apporter un soutien technique, logistique et financier. » 


 

 

Recherche