Indonésie

L'UNICEF fait parvenir des trousses d'hygiène indispensables à la survie dans la partie de Sumatra Ouest touchée par le séisme

Image de l'UNICEF
© UNICEF Indonesia/2009/Djuhari
Sous le regard souriant d’un agent chargé de la distribution, Marni Majid, une jeune mariée, montre le contenu d'une trousse d'hygiène de l'UNICEF remplie des objets indispensables qui permettront aux familles de veiller à leur santé à la suite de catastrophe naturelles.

Par Lely Djuhari

TANJUNGSARI, Indonésie, 9 octobre, 2009 – Les enfants et les familles habitant Tanjungsari, un hameau situé dans le district d'Agam, dans la province indonésienne de Sumatra Ouest, ont récemment subi trois catastrophes naturelles de suite de grande ampleur.

Tout d'abord, le 30 septembre, un tremblement de terre de magnitude 7,6 sur l'échelle de Richter a détruit la plus grande partie des maisons du village, qui est niché dans le terrain montagneux entourant le lac Maninjau. Ensuite, une seconde secousse a entraîné l'effondrement de falaises de calcaire de la région. Finalement, plusieurs nuits de pluies torrentielles ont provoqué une coulée de boue qui a enseveli les débris restants.

Près de 2 000 habitants ont été obligés de chercher refuge dans la traditionnelle maison communale de Sumatra Ouest située dans la cité commerçante voisine alors que de nombreux hommes restaient à l'arrière pour surveiller leurs propriétés. Ce qu'il reste de Tanjungsari est seulement aujourd'hui accessible par moto, les routes étaient bloquées par d'énormes rochers et 1,5 m de boue.

Cette semaine, cependant, les rescapés du séisme ont reçu une partie des 40 000 trousses d'hygiène qui ont été expédiées de toute urgence dans la province par l'UNICEF. Chaque trousse est emballée dans un seau en plastique qui contient du savon, de la lessive, une brosse à dent, du dentifrice et des serviettes, chacun de ces articles étant essentiel pour échapper à la maladie.

Difficultés pour la distribution des secours

Marni Majid, 52 ans, a assisté au mariage de sa fille Mirna, 20 ans, dans la maison communale seulement trois jours après le tremblement de terre. Son père a dû rester à l'arrière, à  Tanjungsari, et la cérémonie était réduite au strict minimum, sans « même du sucre dans le thé au jasmin », a dit la mère.

« Maintenant, ce seau avec du savon et de la lessive donne l'impression d'être un cadeau de mariage de grand luxe pour notre famille. Nous en avons vraiment besoin, » a-t-elle ajouté.

Le manque d'assainissement est préoccupant car il risque de provoquer des flambées de maladie. L'UNICEF collabore avec l'Organisation internationale pour les migrations pour la distribution de trousses d'hygiène dans les zones sinistrées à l'intérieur et à l'extérieur du district d'Agam.

A l'heure actuelle, il n'y a pas de pénurie de fournitures de secours mais les difficultés de distribution subsistent, spécialement dans les zones où les routes et les systèmes de communication ont été détruits ou gravement endommagés. Le mauvais temps, qui devrait se poursuivre dans les prochains jours, gêne également les programmes de distribution et provoque  des inquiétudes sur d’éventuelles nouvelles coulées de boue.

Au marché, bâti dans années 30, les femmes se sont rassemblées pour discuter de l'heure à laquelle elles prendront leur bain quotidien. Actuellement, elles utilisent un lac volcanique comme source d'eau. Elles ont demandé des comprimés pour la purification de l'eau et des bidons  souples pour stocker de l'eau. Cela aussi sera acheminé à Sumatra Ouest par l'UNICEF, aussi rapidement que l'accès par route le permet.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Indonesia/2009/Djuhari
Marni Majid passe devant les caisses contenant des trousses d’hygiène qui sont actuellement distribuées dans la province indonésienne de Sumatra Ouest, touchée par un tremblement de terre.

Au marché, bâti dans années 30, les femmes se sont rassemblées pour discuter de l'heure à laquelle elles prendront leur bain quotidien. Actuellement, elles utilisent un lac volcanique comme source d'eau. Elles ont demandé des comprimés pour la purification de l'eau et des bidons  souples pour stocker de l'eau. Cela aussi sera acheminé à Sumatra Ouest par l'UNICEF, aussi rapidement que l'accès par route le permet.

Fournitures expédiées de toute urgence dans la zone touchée par le séisme

Jusqu'à présent, près de 3 000 trousses d'hygiène et un nombre identique de bidons ont été confiés au Ministère des travaux publics de la province tandis que 24 réservoirs souples ont été donnés à la compagnie nationale des eaux et à un hôpital de la capitale provinciale de Padang.

Aucune propagation des maladies transmissibles n'a jusqu'à présent été signalée, ce qui souligne l'importance d'une intervention rapide pour assurer la sécurité des réserves en eau.

L'UNICEF prépare actuellement des dépliants et des posters pour informer la population des villages isolés sur la façon d'améliorer leurs habitudes en matière d'hygiène. Ces matériaux couvrent des sujets comme l'importance du lavage des mains avec du savon et la nécessité de faire bouillir l'eau destinée à la consommation personnelle, des actes simples qui peuvent sauver des vies à la suite d'une catastrophe.

« Cette petite amélioration montre aux populations sinistrées que les services les plus élémentaires font l'objet d'une priorité lors des opérations de secours et aussi qu'elle les protège de n'importe qu'elle flambée potentielle de maladie hydrique, » affirme Claire Quillet, Spécialiste de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène d'UNICEF Indonésie, qui prend part aux opérations de secours depuis Padang.


 

 

Recherche