L'UNICEF dans les situations d'urgence

Après le passage de l'ouragan Dean, les communautés affectées pansent leurs plaies

Image de l'UNICEF
© NOAA
Image via satellite de l'ouragan Dean le 22 août.

Par Tim Ledwith

NEW YORK, États-Unis, 22 août 2007 - L'UNICEF et ses partenaires dans l'aide humanitaire intervenant dans la région des Caraïbes prennent des mesures en vue de protéger les enfants et leurs familles après le passage de l'ouragan Dean.

Ce dangereux cyclone qui a atteint un niveau 5, a touché, entre autres, la Jamaïque, la péninsule mexicaine du Yucatan et le Belize ces derniers jours.

Alors que la Jamaïque panse ses plaies après avoir été sérieusement éprouvée, le Belize et le Mexique enregistrent des pannes d’électricité.

L’ouragan est passé juste au sud de la Jamaïque, ce qui a évité qu’elle ne soit frappée directement. Mais des vents violents et des pluies torrentielles ont entraîné des coulées de boue, bloqué des routes, abattu des arbres, jeté à terre des lignes électriques et endommagé gravement des toits sur un vaste secteur.

« Dean est l’ouragan le plus violent qu’il y ait eu cette saison, jusqu’à présent, aux Caraïbes », a dit aujourd’hui le Représentant de l’UNICEF à la Jamaïque, Bertrand Bainvel, lors d’une interview réalisée par téléphone.

« Certaines communautés se sont trouvées isolées en raison des glissements de terrain et des ondes de tempête venues de l’océan », a-t-il poursuivi. « Jusqu’à présent, ce sont les communes situées dans l’est et dans le sud de la Jamaïque qui semblent être les plus affectées. Il y aurait jusqu’à 300 000 personnes touchées, dont un nombre d’enfants atteignant 90 000. »

Image de l'UNICEF
© AP Photo/Leighton
Les habitants de Bullbay, un quartier situé au bord de la mer, constatent les dégâts causés par l’onde de tempête qui a balayé leurs biens lors du passage de l’ouragan Dean juste au sud de la Jamaïque le 19 août.

Répondre aux besoins des enfants de la Jamaïque

L’UNICEF a passé commande d’approvisionnements de secours afin de venir en aide à la  population affectée. Il s’agit notamment de trousses sanitaires d’urgence et de bidons d’eau, a dit M. Bainvel. La majeure partie de l’île reste privée d’électricité et d’eau courante, a-t-il indiqué.

L’UNICEF Jamaïque s’attend à ce qu’à la suite de l’ouragan les besoins soient surtout importants dans les secteurs de la santé de base, de l’eau salubre et de l’assainissement, du soutien psychosocial et de l’éducation des enfants, dans les zones dévastées. « Même si les enfants ne vont pas actuellement à l’école, il est prévu que la rentrée des classes s’effectue en septembre. Nous devons faire en sorte que les écoles affectées et les familles préparant la rentrée bénéficient d’une aide », a dit M. Bainvel.

L’UNICEF attache aussi une importance toute particulière à la protection des enfants vulnérables, dont on oublie souvent les besoins et les droits dans des situations d’urgence de ce type, a noté le Représentant de l’UNICEF.

Kun Li a participé à cet article.


 

 

Audio (en anglais)

20 août 2007 :
Le Représentant de l’UNICEF en Jamaïque, Bertrand Bainvel, décrit les conséquences de l’ouragan Dean ainsi que les efforts de secours de l’UNICEF et de ses partenaires après le cyclone.

AUDIO écouter

20 août 2007 :
La Représentante de l’UNICEF au Mexique, Susana Sottoli, évoque la préparation des pouvoirs publics à la situation d’urgence et la possible intervention de l’UNICEF alors que l’ouragan Dean approche.

AUDIO écouter

Reportage Uniwiki (en anglais)

22 août 2007 :
Le Représentant de l’UNICEF en Jamaïque, Bertrand Bainvel, nous parle des mesures prisent suite au cyclone Dean dans ce pays.

AUDIO écouter [mp3]

21 août 2007 :
Le Représentant de l’UNICEF en Jamaïque, Bertrand Bainvel, parle des efforts pour venir en aide aux victimes de l'ouragan.

AUDIO écouter [mp3]

18 août 2007 :
Le Représentant de l’UNICEF en Jamaïque, Bertrand Bainvel, décrit les préparatifs d'urgence avant l'ouragan via le système de reportage Uniwiki.

AUDIO écouter [mp3]

Recherche