L'UNICEF dans les situations d'urgence

Le Bureau des programmes d'urgence de l'UNICEF (EMOPS)

Le Bureau  des programmes d’urgence de l’UNICEF (EMOPS) assure le lien pour l’assistance dans les situations d’urgence, les politiques humanitaires, la sécurité du personnel et le soutien aux bureaux de l’UNICEF sur le terrain. Il assure également la coordination stratégique avec des partenaires humanitaires de l’extérieur, appartenant ou non au système des Nations Unies. C’est donc sous la direction de l’EMOPS qu’on veille à ce que le rôle de l’UNICEF soit clairement défini dans les situations d’urgence complexes et dans les catastrophes naturelles, qu’on s’assure que l’organisation est outillée pour jouer son rôle et qu’elle est préparée, à tous les niveaux, à l’exécution de notre mission. L’objectif de l’EMOPS est de rendre l’organisation mieux à même de réagir en temps de crise humanitaire.

L’EMOPS coordonne le soutien accordé par le siège aux bureaux de pays et de région dans leur réaction aux situations d’urgence en termes de recrutement du personnel, de financement, de relations avec les donateurs, de questions interorganisations ou de conseils techniques. En outre, le Centre des Opérations de l’UNICEF, l’OPSCEN, est, au sein de l’EMOPS, une plaque tournante qui recueille et diffuse l’information 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Le Centre suit dans le monde entier les crises humanitaires, les évènements politiques et les incidents liés à la sécurité afin d’assurer la sécurité du personnel et de fournir aux bureaux sur le terrain et aux décideurs de haut niveau l’information essentielle liée aux situations d’urgence humanitaires.

Grâce au Comité permanent interorganisations pour les affaires humanitaires (IASC) et à d’autres organismes de coordination créés au sein du système des Nations Unies, l’EMOPS s’efforce de placer les intérêts des enfants au centre du débat sur la politique humanitaire aux Nations Unies et dans les forums d’ONG. En outre, l’EMOPS assure un rôle pivot pour que le message et la voix de l’UNICEF soient entendus sur les questions clés de la politique humanitaire. Dans la plupart des crises humanitaires, les femmes et les enfants constituent entre 60 % et 80 % de la population touchée. Sur le plan interne, l’EMOPS est un acteur essentiel dans la formulation de la politique humanitaire et il travaille en étroite collaboration avec d’autres Divisions de l’UNICEF à l’élaboration d’indicateurs de performance et de systèmes de référence pour le suivi des performances de l’organisation dans sa capacité de réaction aux crises. 

Au sein de l’UNICEF, l’EMOPS coordonne le soutien des activités de préalerte et de préparation interorganisations et, sur le plan interne, il coordonne l’élaboration d’un système de préalerte propre à l’UNICEF, l’amélioration des outils permettant d’être préparé, et la concrétisation des plans de préparation aux niveaux des pays, des régions et du siège.

C’est par toutes ses Divisions et ses bureaux que l’UNICEF intervient dans l’action humanitaire directe, dans les programmes et les politiques d’urgence, mais la coordination se fait au niveau d’EMOPS : le Bureau des programmes d’urgence, basé à New York et à Genève.


 

 

Recherche