Haïti

En Haïti, l’histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l’être et reste optimiste, suite au séisme

Séisme en Haïti : rapport un an après

Les enfants d'Haïti vacillent encore sous l'impact durable du séisme du 12 janvier 2010. Un an après, voici une histoire parmi tant d'autres sur le long parcours qui mène des secours à la reconstruction.

Par Bob Coen

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 31 janvier 2011 – Christian Dubois, âgé de 16 ans, se tient près de sa mère, Estelle, dans la parcelle abandonnée où vivait auparavant sa famille. Tout ce qui reste c’est un petit pan de mur qui tombe en ruines.

VIDÉO : Regardez la description que fait Christian Dubois, un jeune Haïtien de 16 ans, de son expérience et des obstacles qui se dressent sur sa route, un an après le séisme dévastateur. Réalisé par Bob Coen.  Regarder dans RealPlayer

 

« Avant le 12 janvier, nous avions plutôt une belle vie. Nous vivions normalement et nous avions tout ce qu’il nous fallait », dit-il. « Je regarde cet endroit désert et je me rappelle mon enfance – mon enfance en compagnie de mes cousins et de mes amis. Nous avions coutume de jouer et de courir aux alentours. Cette maison était pleine de vie ».

À l’image de millions d’Haïtiens qui ont survécu au séisme, Christian n’oubliera jamais cette catastrophe qui a frappé le pays en janvier 2010.

« Bâtir notre pays »

« C’était terrible. Ma vie a brusquement basculé », rappelle-t-il. « Notre maison était complètement détruite. Nous nous trouvions tous sous les décombres. Nous étions neuf dans la maison. Grâce à Dieu, des voisins sont venus nous tirer des décombres. Mais l’une de mes tantes a été tuée. Il ne nous reste rien. Nous avons tout perdu ».

Offrir des chances aux jeunes Haïtiens est une des grandes priorités pour l’UNICEF.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haïti/2010/Coen
Christian Dubois, âgé de 16 ans, en compagnie de sa mère, Estelle, près du seul mur encore debout de leur logement, détruit en janvier 2010 par le séisme qui a frappé Haïti.

« Il nous faut impliquer bien davantage les adolescents, et les jeunes en particulier », déclare la représentante de l’UNICEF en Haïti, Françoise Gruloos-Ackermans. « Cette fraction de la population qui ne va pas à l’école, qui n’a pas de travail, est oubliée. On ne les écoute pas. Ils ont tellement d’énergie, tellement de créativité. Ce qu’ils attendent, c’est que nous leur disions "Allez-y, bâtissez votre pays. Bâtissez votre pays avec nous" ».

Vivre au jour le jour

Après le séisme, Christian, sa mère, sa soeur aînée et une nièce de 14 mois ont quitté Port-au-Prince pour vivre pendant trois mois aux Cayes, une ville sur la côte. Ils sont revenus dans la capitale lorsqu’un ami de la famille a proposé de les aider.

« Un ami de ma mère a payé le loyer de cette maison pour nous », explique Christian, assis à même le sol de la salle de séjour vide qu’occupe la famille. « Nous vivons à présent dans cette maison, mais sans disposer d’un bon nombre de choses que nous avions dans notre vie antérieure ».

En raison de son état de santé, la mère de Christian ne peut pas avoir un véritable emploi, si bien qu’elle fait des petits boulots de couture pour gagner de l’argent. La famille vit au jour le jour avec ses maigres revenus et Christian n’a pas pu aller en classe depuis le séisme car la famille est incapable de payer les frais de scolarité.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haïti/2010/Coen
Dans un logement loué par un ami de la famille à Port-au-Prince, Haïti, Christian Dubois passe le temps en confectionnant des bracelets car sa famille n’a pas les moyens de l’envoyer à l’école.

« Afin d’aider ma mère, je vais au marché, je fais la vaisselle et je balaye le sol », dit-il. « Mais je voudrais devenir ingénieur. C’est mon rêve. C’est mon but dans la vie … parce que je suis assez doué en maths. Mais pour devenir ingénieur, il faut aller à l’école pour étudier, pour s’instruire ».

Philosophe malgré les défis

Pour passer le temps, Christian confectionne des bracelets et des colliers. « C’est assez plaisant, puisque je ne peux pas aller en classe », dit-il. « Il y a beaucoup de jeunes vraiment doués, qui font des choses absolument incroyables, mais ils sont découragés par la situation – comme moi ».

Malgré tous les défis, Christian reste philosophe et optimiste.

« Lorsque je pense à ce qui nous est arrivé, ça me fait mal au coeur », admet-il. « Dans la vie, il y des hauts et des bas. Il faut en faire l’expérience pour le comprendre. Mais ma mère a toujours dit que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir ».


 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche