Haïti

Alors que l'épidémie empire en Haïti, l'ONU lance un appel de fonds

L'UNICEF se concentre sur l'Information pour la prévention

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-2434/Dormino
Deux enfants debout près d'habitations entourées d'eaux de crues laissées par l'ouragan Tomas dans Raboto, un secteur pauvre de la ville des Gonaïves, située dans l'Artibonite, une région d'Haïti frappée par le choléra.

GONAÏVES, Haïti, 12 novembre 2010 – Le bilan de l'épidémie de choléra en Haïti est aujourd'hui passé à environ 800 morts avec davantage de cas signalés dans la capitale, Port-au-Prince, ainsi que dans d'autres secteurs se trouvant à l'extérieur de la région de l'Artibonite où la flambée a débuté. Face à cette situation de plus en plus grave, les Nations Unies ont lancé un nouvel appel de fonds de 163 millions de dollars auprès des donateurs.

 AUDIO : écouter

A ce jour, plus de 12 000 Haïtiens ont été hospitalisés à cause du choléra. Et aujourd'hui, les hôpitaux de la capitale sont confrontés à des malades qui présentent les symptômes de cette maladie hydrique extrêmement contagieuse dont la propagation a été accrue par les inondations provoquées la semaine dernière par l'ouragan Tomas.

« Certaines parties du pays sont plus touchées que d'autres, » a dit aujourd'hui sur Radio UNICEF la Représentante de l'UNICEF en Haïti Françoise Gruloos-Ackermans lors d'une interview par téléphone. « A l'UNICEF, nous nous préoccupons d'identifier avec certitude les populations les plus à risque. »

Prévention grâce à la communication

Sur un marché plein de monde des Gonaïves, une ville située au nord de l'Artibonite, des femmes ont cessé de marchander pour des légumes afin d'écouter les mégaphones qui diffusent à plein volume le message sur la prévention du choléra « lave men nou » (« lavez-vous tous les mains »). Alors que le choléra est en train de ravager la région, transmettre ce message est indispensable. Des équipes de bénévoles de la Croix-Rouge haïtienne se sont déployés sur tout le marché simplement pour accomplir cette tâche

.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haiti/2010/Dormino
Aux Gonaïves, un agent humanitaire de la Croix-Rouge haïtienne désinfecte une salle de classe pour empêcher la propagation du choléra.

« L'un des moyens de prévention le plus efficace est la communication, » dit Frank Kashando, coordonnateur de l'UNICEF sur le terrain en Artibonite. « L'UNICEF a fourni à la Croix-Rouge haïtienne locale 25 mégaphones et 800 batteries de rechange pour informer la population. »

 « Les mégaphones nous permettent de diffuser nos informations bien plus rapidement, » dit Matthias Dornilma, de la Croix-Rouge haïtienne, « mais nous prenons aussi le temps de parler aux gens individuellement et nous leur montrons des dépliants qui expliquent comment se protéger du choléra. »

Les écoles sont ciblées

Les bénévoles de la Croix-Rouge haïtienne donnent aussi aux enfants des cours sur la façon de se laver les mains et sur l'hygiène individuelle.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haiti/2010/Dormino
Du personnel de la Croix-Rouge haïtienne parle de bonne hygiène et de bonnes conditions d'assainissement avec des habitants sur un marché des Gonaïves, une ville située dans la région de l'Artibonite où a débuté la flambée de choléra.

« Les écoles sont importantes,  dit Françoise Gruloos-Ackermans. Quand les élèves sont formés à la prévention, ils se protègent eux-mêmes mais ils protègent aussi leurs familles parce que, aussitôt qu'ils rentrent chez eux, ils vont apprendre aux mères, aux pères, aux frères, aux soeurs et à la communauté ce qu'il faut faire. »

 L'UNICEF appuie aussi la diffusion d'informations sur la prévention du choléra par l'intermédiaire du service d'information et des médias du ministère de l'Éducation et achève la mise au point de messages sur l'hygiène qui doivent être diffusés à la télévision dans tout le pays.

Equipes de désinfection

Parallèlement, les équipes de désinfection de l'UNICEF et de la Croix-Rouge haïtienne ciblent les écoles des Gonaïves dans une véritable course contre la montre pour enrayer la propagation du choléra. Pulvériser les écoles avec du chlore aidera à tuer les bactéries qui se développent dans des conditions d'humidité et de chaleur.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-2442/Dormino
Une femme observe du personnel médical en train de soigner son petit-fils atteint du choléra dans un hôpital de Raboto, un secteur pauvre des Gonaïves, en Haïti.

Cette opération se déroulera dans les écoles de toute la région mais elle est particulièrement importante dans celles qui ont été utilisées comme abris pour les personnes affectées par les eaux de crues. Dans certains cas, des personnes ont eu peur de renvoyer leurs enfants dans ces écoles.

« Le ministère de l'Éducation a ordonné le report de la reprise des classes d'aujourd'hui à lundi prochain pour donner assez de temps aux écoles pour être désinfectées, » a dit Pierre Harry Sail D’Louis, le directeur de l'école Marie-Jacques L. Simon. « Beaucoup de gens se sont trouvés dans cette école lors de l'ouragan et je veux être sûr que mes élèves y soient en sécurité.»

Informations urgentes

Pendant ce temps, dans les camps pour personnes déplacées par le tremblement de terre de janvier se trouvant dans Port-au-Prince et autour, l'UNICEF est en train d'intégrer de toute urgence des informations sur la prévention du choléra à celles qu'il offre aux mères et aux jeunes enfants sur la santé, la nutrition et l'hygiène.

Au camp de  Maïs Gâté 1, au nord-ouest de la capitale, Mauviette Rafael , la responsable de la « tente pour bébés » du camp, remarque qu'il « est obligatoire de se laver les mains avant d'entrer sous la tente. » Elle affiche l'espoir que les informations sur les symptômes et les signes de risque de choléra ainsi celles sur les mesures d'hygiène et d'assainissement qui peuvent le prévenir seront transmises par les mères du camp.

Au niveau national, l'UNICEF a distribué des guides sur la nutrition pour les jeunes enfants et les bébés dans un contexte d'épidémie de choléra. L'organisation est actuellement en train de collaborer avec ses partenaires pour accroître les capacités des structures médicales de la capitale au cas où le nombre de  malades augmenterait. 


 

 

Audio (en anglais)

12 novembre 2010 : La représentante de l'UNICEF en Haïti, Françoise Gruloos-Ackermans, parle de la lutte menée contre l'épidémie de choléra.
AUDIO écouter

Flambée de choléra en Haïti

L'UNICEF mobilise des « rara » haïtiens dans le cadre de la prévention du choléra

Le Directeur général de l'UNICEF apporte un message d'espoir aux personnes les plus vulnérables d'Haïti
 avec vidéo

En Haïti, l'UNICEF forme des éducateurs pour mobiliser les communautés locales contre le choléra

Une campagne soutenue par l'UNICEF sensibilise la population aux moyens d'enrayer la propagation du choléra en Haïti
 avec vidéo

UNICEF Haïti met l'accent sur la prévention du choléra dans les quartiers surpeuplés de Port-au-Prince
 avec audio
 avec vidéo

Alors que l'épidémie empire en Haïti, l'ONU lance un appel de fonds
 avec audio

Aux Gonaïves, le nombre de cas de choléra augmente après le passage de l'ouragan Tomas

La lutte quotidienne d'une Haïtienne pour apporter de l'eau potable à sa famille

En Haïti, après le passage de l'ouragan Tomas, les inondations augmentent les risques de maladies

En pleine crise de choléra, l'UNICEF et ses partenaires se préparent à la menace d'ouragan en Haïti

En Haïti, l'UNICEF construit des centres de traitement pour enrayer le choléra

L'intervention contre le choléra en Haïti met l'accent sur la prévention dans les communautés locales

Dans la capitale haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de mettre en échec la flambée de choléra

L'UNICEF se prépare pour une possible épidémie de choléra à Port-au-Prince

Alors que le nombre de victimes augmente, l'UNICEF et ses partenaires travaillent pour prévenir la propagation de l'épidémie
 avec audio

En Haïti, l'UNICEF renforce ses opérations pour contenir la flambée de choléra dans le département de l'Artibonite

En Haïti, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de contenir la flambée de choléra
 avec vidéo

Notes d'actualité :
L'UNICEF étend son action face à l'éruption de choléra en Haïti avec des distributions d'approvisionnements aux communautés et aux centres médico-sociaux

L'UNICEF répond en urgence à l'éruption de choléra en Haïti

 

Recherche