Haïti

Pour faire face à la catastrophe, un jeune rescapé haïtien du séisme a recours à l'art

Image de l'UNICEF
© Art Creation Foundation for Children
L'artiste et peintre Bruno Rene, 18 ans, dort dehors depuis que le tremblement de terre du 12 janvier a détruit la maison de sa famille dans la cité portuaire de Jacmel, au sud d'Haïti.

NEW YORK, États-Unis, 22 janvier 2010 – Avant que leur habitation ne soit détruite dans le tremblement de terre de la semaine dernière, Bruno René, 18 ans, vivait avec sa mère dans la ville portuaire de Jacmel, au sud d'Haïti. Depuis, Bruno, qui veut être artiste, travail sur des projets artistiques pour surmonter l'impact de la catastrophe.

De Jacmel, Brunon s'est entretenu avec Radio UNICEF par téléphone, décrivant ce qu'il a vécu pendant et après le tremblement de terre.

 AUDIO : écoutez maintenant

« Quand le séisme s'est produit le 12 janvier, » raconte Bruno, « j'étais dans la rue. » Il a entendu un grand bruit mais ne comprenait pas ce qui se passait puis il est tombé. Un homme qui passait lui a dit que c'était un tremblement de terre. Quand il a levé les yeux, il a vu que toutes les maisons autour de lui étaient détruites, y compris la sienne.

« Tout le monde pleurait, » se souvient-il.

« Une très mauvaise situation »

Sa maison étant inhabitable, Bruno dort à l'extérieur. Lui et les membres de sa famille ont très faim et ne disposent pas de nourriture ou d'eau de boisson. Il s'inquiète aussi du paludisme.

Image de l'UNICEF
© Art Creation Foundation for Children
Un récent tableau de Bruno Rene qui utilise la peinture pour pouvoir surmonter ce qu'il a vécu, le tremblement de terre ayant laissé sa famille sans toit.

« Nous dormons dans la rue, » explique-t-il. « Il y a beaucoup de moustiques et nous n'avons pas de moustiquaires ou de tentes. Nous sommes vraiment dans une très mauvaise situation. »

L'école de Bruno, également, a été détruite pendant le tremblement de terre. Plusieurs enseignants sont morts quand le bâtiment s'est effondré; d'autres ont été gravement blessés.

Un programme artistique apporte un soutien

Un des meilleurs élèves d'un programme d'art pour les jeunes, à Jacmel, Bruno est un artiste doué, travaillant sur toile à la peinture et avec du papier mâché. Ces dix derniers jours, il peint tout ce qu'il voit se produire autour de lui. 

D'autres jeunes artistes locaux – dont les camarades de classe de Bruno, Withnie Charles et Marie-Michelle Val – se trouvent également sans abri à la suite du tremblement de terre. A présent, ils passent ensemble leurs journées à peindre et à créer des constructions en papier-mâché à la Fondation en faveur de la création artistique pour les enfants de Jacmel.

Les organisateurs du programme espèrent que les activités artistiques aideront les élèves à surmonter les traumatismes qu'ils ont subis. Des activités comme celles-ci peuvent aussi apporter un soutien structurel très important pour les enfants et les jeunes à la suite d'une telle catastrophe quand la plus grande partie du monde qu'ils connaissaient avant le séisme a été pulvérisée.


 


 

 

Audio

22 janvier 2010 : Bruno René, 18 ans, parle sur Radio UNICEF de ce qu'il a vécu pendant et après le tremblement de terre d'Haïti .
AUDIO écouter

Vidéo (en anglais)

A Jacmel, en Haïti, des élèves de l'Institut du cinéma – née d'un festival du film épaulé par l'UNICEF – ont réalisé des reportages vidéo sur la situation après le tremblement de terre

Regarder les dernières vidéos pour les jeunes
(lien externe ouvrant une nouvelle page)

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche