Haïti

En Haïti, l'UNICEF distribue du matériel de secours et protège les vies des jeunes rescapés du séisme

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0040
Des secouristes effectuent la livraison de 720 litres d'eau apportés par l'UNICEF dans un orphelinat de Tabarre, un faubourg de Port-au-Prince, la capitale haïtienne. Redoutant d'autres secousses, les enfants de l'orphelinat dorment à l'extérieur dans une tente.

NEW YORK, États-Unis, 20 janvier 2010 – Une secousse d'une magnitude de 6.1 a frappé Haïti très tôt ce matin, augmentant le stress des enfants et des familles touchées par le tremblement de terre du 12 janvier mais causant apparemment peu de dégâts supplémentaires. Les opérations de secours se poursuivent.

 VIDÉO : regarder maintenant

La catastrophe, qui s'est produite il y a maintenant plus d'une semaine, a eu, au-delà de son terrible bilan de morts et de blessés, un double impact : elle a fait disparaître à la fois les moyens de subsistance de centaines de milliers d'Haïtiens et a pratiquement paralysé tous les services et les infrastructures importants nécessaires à la distribution d'aide humanitaire.     

Les deux plus importants défis sont d'éliminer les bouchons qui se sont formés au niveau de l'acheminement de la distribution de l'aide et de coordonner sur le terrain les différents intervenants de l'action humanitaire pour que tous ceux qui ont besoin d'aide en reçoivent.

Distribution d'eau

En collaboration avec ses partenaires, l'UNICEF fait face aux obstacles logistiques. La distribution d'eau potable, de nourriture, de trousses d'hygiène et d'autre matériel de secours indispensable pour la population déplacée s'est grandement améliorée.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0046
Un jeune enfant est réconforté par une auxiliaire dans un centre d'alimentation dirigé par les Soeurs de la Merci, à Port-au-Prince. Beaucoup de parents qui étaient venus au centre avant le tremblement de terre ne sont pas revenus depuis et on redoute qu'ils soient morts.

« Nous déployons tous nos efforts pour couvrir l'ensemble de la ville, » dit le Spécialiste de l'eau et de l'assainissement de l'UNICEF Julien Atchade. « Nous avons quelques interventions prioritaires : les orphelinats, les dispensaires et quelques autres points stratégiques. Et certainement les campements les plus importants où nous avons déjà 72 points de distribution d'eau. »

Parce que les plus jeunes sont les plus vulnérables, l'UNICEF est aussi en train de mettre en place une aide nutritionnelle pour les enfants de moins de deux ans. Une alimentation thérapeutique et enrichie pour les enfants sous-alimentés est en cours d'acheminement.

Enfants non accompagnés

L'UNICEF et ses partenaires se préoccupent aussi des enfants qui ont été perdus, qui se sont devenus orphelins ou qui ont été séparés de leurs familles. Des espaces sécurisés pour les enfants de cinq ans et moins devraient être opérationnels d'ici la fin de la semaine. Jusqu'à présent, des espaces sécurisés ont été définis pour presque 1000 enfants.  

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0047
Des bébés dans des lits dans un centre d'alimentation dirigé par les Sœurs de la Merci à Port-au-Prince. Parce que les plus jeunes sont les plus vulnérables, l'UNICEF est en train de mettre en place une aide alimentaire pour les enfants de moins de deux ans dans la zone sinistrée.

La recherche et l'immatriculation des enfants non accompagnés a commencé. Il est essentiel qu'ils soient réunis à leurs familles ou aux différentes personnes qui en la charge qui leur soient connues. Les établissements qui existent pour ces enfants sont à bout de ressources. 

« Nous avons toujours des problèmes pour trouver de la nourriture, des médicaments et des couches pour les enfants, » dit Edith Salome, auxiliaire dans un orphelinat de Port-au-Prince. « Et nous sommes un peu à l'étroit ici parce qu'avant nous avions une grande maison. Mais celle-ci s'est effondrée. Alors nous vivons maintenant dans deux petites pièces. »

Matériel de secours acheminé par voie aérienne

Parallèlement, les cargaisons continuent d'arriver de l'extérieur du pays par air et par terre. Aujourd'hui, par exemple, 90 tonnes de matériel de secours a quitté l'aéroport de Billund, au Danemark, pour Saint-Domingue, la capitale de la République dominicaine, de là, elles seront acheminées par camion à Haïti en passant par un nouveau couloir humanitaire qui vient d'être ouvert.

Aujourd'hui également, 5,5 tonnes de citernes souples et de comprimés de chlore ont quitté le Royaume Uni et la République dominicaine à bord d'un vol généreusement offert par Thomas Cook Airways. D'autres envois par avion de matériel sont prévus pour demain et vendredi.

Pour ceux qui ont tout perdu, l'aide, bien sûr, n'arrive jamais trop tôt.

La Spécialiste régionale de la communication pour l'UNICEF Tamar Hahn occupe depuis la semaine dernière le rôle de porte-parole en chef de l'organisation dans la partie touchée par le tremblement de terre. Cliquez ici pour lire son tout dernier reportage à Port-au-Prince.


 

 

Vidéo (en anglais)

20 janvier 2010 : le reportage de la correspondante de l'UNICEF Chris Niles sur la livraison d'eau potable et d'autres fournitures indispensables pour les enfants d'Haïti touchés par le tremblement de terre.
 VIDÉO  hautbas

Obtenez des vidéos de
qualité professionnelle
chez The Newsmarket

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche