Catastrophe du Raz-de-marée - Pays en crise

Histoires vécues

Aider les enfants à retrouver une vie normale

Image de l'UNICEF
Mohamed Samih, 10 ans, a survécu au tsunami qui a ravagé son petit village des Maldives.

MALE, (Maldives), 17 janvier 2005 – Le 26 décembre, Mohamed Samih, 10 ans, n’a rien pu faire lorsque le tsunami s’est fracassé sur la maison de sa famille, sur l’île de Vilufushi (Maldives), lui brisant le poignet alors qu’il luttait pour ne pas être emporté par la mer.

La vague meurtrière a fait périr plus de 80 personnes aux Maldives, et Mohamed a eu la peur de sa vie.

 « J’étais avec ma mère, j’ai vu la vague s’approcher mais je n’ai pas réussi à m’accrocher à sa main »,  dit-il. « Puis, la vague m’a emporté et j’ai vu mon père et mon frère se faire engloutir et disparaître à leur tour.»

Heureusement, son père et son frère ont tous les deux survécu aux courants violents. Aujourd’hui, toute la famille vit dans un abri temporaire à Male. L’UNICEF aide les enfants en leur procurant des jouets et des fournitures pour faire du dessin et leur propose des conseillers pour leur permettre de gérer les émotions provoquées par le raz-de-marée.

La famille de Mohamed a tout perdu, de même que beaucoup de leurs voisins. Ici, au centre, ils dorment dans des lits propres, on leur a donné des vêtements et des jouets pour les enfants et prodigué des soins de santé. Le père de Mohamed regarde les informations concernant les opérations de déblaiement et de nettoyage pendant que ses enfants jouent dans la cour. La nouvelle année scolaire commence dans moins de deux semaines aux Maldives, et Mohamed Naeem, chargé de la protection des enfants pour l’UNICEF, affirme que l’UNICEF travaille d’arrache-pied pour s’assurer que les enfants seront prêts, sur le plan émotionnel en particulier.

 « L’UNICEF est convaincu qu’il est important que les enfants retrouvent une vie normale le plus vite possible » dit-il. « C’est pourquoi nous essayons d’obtenir des fournitures qui leur permettront de faire quelque chose qu’ils aiment. Ils peuvent ainsi exprimer leurs peurs et retrouver une routine ».


 

 

Vidéo (en anglais)

14 janvier 2005 : Thomas Nybo, (UNICEF) décrit la situation dans un abri pour rescapés du tsunami à  Male (Maldives), où les enfants se font soigner et réconforter.

haut | bas débit
(Real player)

Liens sur le tsunami

Recherche