Catastrophe du Raz-de-marée - Pays en crise

Protéger la « génération tsunami » des maladies

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ05-0046/Holmes
Fatia, 15 ans, se fait vacciner contre la rougeole dans un camp pour personnes déplacées par le tsunami à Banda Aceh (Indonésie).

BANDA ACEH, (Indonésie), 7 janvier 2005 – La « génération tsunami », qui vit en ce moment dans des camps surpeuplés à Banda Aceh, est de plus en plus exposée aux maladies.

L’UNICEF est rapidement intervenu pour protéger ces enfants contre une épidémie de rougeole. Des volontaires et des experts travaillent 24h sur 24 dans un hôpital de Banda Aceh et vaccinent les enfants contre cette maladie mortelle. Après avoir été vaccinés, les enfants reçoivent également des suppléments en vitamine A.

L’UNICEF travaille de concert avec divers partenaires pour offrir d’autres services de vaccination de routine ainsi que des réfrigérateurs pour garder au froid les vaccins.

Image de l'UNICEF
Après avoir été vaccinés, les enfants reçoivent également des suppléments en vitamine A.

Appuyé par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’UNICEF veille à la mise en œuvre des pratiques optimales dans la prévention, le diagnostic et le traitement du paludisme. Du sérum anti-tétanos a également été expédié à Banda Aceh aujourd’hui. Et à Copenhague(Danemark), des agents de l’UNICEF préparent des trousses de santé d’urgence qui peuvent répondre aux besoins de quelque 200 000 personnes pendant environ 2 semaines. L’UNICEF a commandé des trousses supplémentaires pour 10 000 familles de plus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

Vidéo (en anglais)

7 janvier  2005: campagne menée contre la rougeole à Banda Aceh

bas | haut débit
(Real player)

Liens sur le tsunami

Recherche