Chine

Dans la province du Sichuan, l’UNICEF aide les enfants victimes du séisme à surmonter leur traumatisme

Image de l'UNICEF
© UNICEF China/2008/ Hellman
Ces deux enfants ont perdu leur habitation durant le séisme qui a frappé le Sichuan. Quelque cinq millions de personnes se trouvent aujourd’hui sans abri.

MIANYANG, Chine, 21 mai 2008 – Wang Yue, une élève en quatrième année d’école primaire ne peut s’empêcher de pleurer quand elle pense à ce qui s’est passé lors du tremblement de terre de la semaine dernière dans la province du Sichuan.

« Quand le séisme s’est produit, je venais juste de finir de travailler dans le potager et je me préparais à regarder la télé. En moins d’une minute, la terre a commencé à trembler. Au début, je ne savais pas que c’était un séisme. Ma première idée a été de sortir en courant. Après ma fuite, la maison s’est simplement effondrée sur le sol, » raconte-t-elle.

Wang Yue fait partie des quelque 12 000 rescapés qui ont dû quitter ce qui restait de leur maison et vivent aujourd’hui dans le stade de Jiuzhou, à Mianyang. Ils représentent seulement une petite partie des 5 millions de personnes qui se trouvent sans toit dans la province du Sichuan.

Le bilan s’alourdit

Le bilan officiel a atteint 41 353 morts avec près de 33 000 personnes disparues. On dénombre près de 750 000 blessés.

« Nous étions dans la classe et elle a commencé à vibrer. Nous ne comprenions pas pourquoi. Alors quelqu’un a dit que c’était un tremblement de terre. Un de mes camarades de classe est mort écrasé et plusieurs ont été blessés, » raconte Cheng Yunfu.

Image de l'UNICEF
© UNICEF China/2008/ Gao Jie
Des tentes de l’UNICEF sont déchargées à l’aéroport de Chengdu à destination des familles qui ont perdu leurs habitations lors du séisme qui a ravagé le Sichuan.

L’UNICEF participe à une importante mission du Gouvernement chinois dans la province du Sichuan qui apporte un soutien immédiat aux enfants qui souffrent de traumatisme psychologique. Sa priorité numéro un est d’aider les enfants qui ont été séparés de leurs parents.

« Apporter une aide rapide »

« Il importe d’apporter une aide rapide aux enfants qui ont été marqués par des expériences traumatisantes », affirme le Dr Yin Yin Nwe, Représentant de l’UNICEF et président de l’Équipe des Nations Unies pour la gestion des catastrophes qui a été envoyée en Chine.

Les enfants qui vivent dans le stade ont repris un semblant de vie normale. Une école improvisée a été érigée à l’extérieur du stade et les cours ont recommencé. Les habitants de la ville y viennent régulièrement en visite, apportant de la nourriture et des vêtements.

Ce jour-là, une femme des environs apporte un petit cadeau à Wang Hue en espérant que cela l’aidera à se sentir mieux.

« Ce bracelet te portera bonheur,” lui a-t-elle dit.


 

 

Vidéo (en anglais)

21 mai 2008 : le reportage du correspondant de l’UNICEF Chris Niles sur le traumatisme que devront surmonter les enfants suite au tremblement de terre en Chine. 
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

Recherche