Chine

En Chine, des secours sont nécessaires pour les enfants victimes d’un violent séisme

Image de l'UNICEF: China Earthquake, UNICEF, Rescue, China
© Asianewsphoto/Xu Jingxing
Un premier survivant est extrait d’une école effondrée dans la localité de Juyuan, à Dujiangyan, après le séisme meurtrier du 12 mai.

PROVINCE DU SICHUAN, Chine, 13 mai 2008 -  L’UNICEF a exprimé mardi une inquiétude grandissante pour les enfants victimes d’un violent tremblement de terre dans le sud-ouest de la Chine. Le séisme a provoqué l’effondrement de maisons et d’écoles, causant la mort d’au moins soixante élèves et, selon le dernier bilan, laissant plus de 4 700 enfants ensevelis sous les décombres des bâtiments effondrés. 

« Les informations sur ce séisme foudroyant ne parviennent aujourd’hui qu’au compte-goutte. A chaque élément nouveau, il semble qu’un autre groupe important d’écoliers a été découvert en train de tenter de survivre sous les murs effondrés de leur école, » a déclaré le Représentant de l’UNICEF et Président de l’équipe de l’ONU pour la gestion des catastrophes pour la Chine, le Dr Yin Yin Nwe. « Les conséquences de la catastrophe nous inquiètent beaucoup, surtout pour les enfants. »

L’UNICEF et les institutions de l’ONU sont en situation d’attente, prêtes à apporter leur aide au cas où les autorités gouvernementales les y invitent.

Le séisme, d’une magnitude de 7,8 degrés sur l’échelle de Richter, a frappé le comté de Wenchuan, dans la province du Sichuan, alors que les commerces et les écoles se trouvaient en pleine activité. Il a détruit nombre de cités voisines et de localités, faisant jusqu’à présent 11 921 victimes dans les huit provinces et municipalités sinistrées, certaines se trouvant dans un terrain montagneux et d’accès difficile. 

A la recherche de survivants

Plus tôt dans la journée, les sauveteurs étaient sous la pluie à la recherche de survivants après l’effondrement d’un bâtiment scolaire de plusieurs étages dans le comté de Beichuan. On craint que près d’un millier d’élèves et leurs enseignants aient trouvé la mort ou aient disparu.

« Pour l’instant, nous avons besoin de nourriture et d’eau, » a déclaré une écolière, Chen Linglin, avec ses camarades. 

Image de l'UNICEF: China Earthquake, UNICEF, Rescue, China, Rubble
© Asianewsphoto/Xu Jingxing
Des sauveteurs à la recherche de survivants dans les décombres d’un bâtiment scolaire effondré dans la localité de Juyuan, à Dujiangyan.

Par ailleurs, des informations inquiétantes sur les dégâts et les victimes proviennent de différents endroits où le séisme s’est fait sentir.

Seulement 100 élèves sur 420 ont survécu dans l’effondrement d’une école secondaire de la municipalité de Xiang’e, dans l’une des parties les plus gravement touchées de Dujiangyan. Cela s’ajoute à un bilan initial qui laissait craindre que 900 élèves ne soient ensevelis sous les décombres de l’école secondaire de la municipalité de Juyuan à  Dujiangyan.

« Nous avons un besoin urgent de tentes, d’aliments, de médicaments et de matériel de communication par satellite qui doivent être parachutés. Il nous faut aussi des agents sanitaires pour sauver sur place les personnes blessées, » a déclaré le secrétaire du comté de Wenchuan, Wang Bin, selon l’agence Chine Nouvelle.


 

 

Recherche