Afghanistan

L’UNICEF condamne les attaques contre des écoles en Afghanistan

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2003-0557/Brooks
Dans la Province de Kandahar, en Afghanistan, une page de cahier scolaire portant le logo de l'UNICEF, apparaît parmi des livres et d'autres papiers brûlés.

KABOUL, Afghanistan, le 14 novembre 2008 - l'UNICEF a condamné le nombre croissant d'attaques contre des écoles et des étudiants en Afghanistan. Une attaque récente à l’acide de 15 étudiantes se rendant à l'école dans la ville du sud de Kandahar, a rendu aveugle deux des jeunes filles et en a blessé deux autres.

« Nous sommes inquiets du nombre croissant des attaques contre des écoles, où des enseignants et des étudiants ont été visés. La violence doit s'arrêter, » a déclaré la représentante d'e l’UNICEF en Afghanistan, Catherine Mbengue.

Jusqu'ici cette année, il y a eu 256 incidents scolaires violents, faissant environ 58 morts et 46 blessés. En 2007, 236 incidents scolaires ont été provoqués par des incendies volontaires.

Un lieu sûr pour les enfants
Dans l'Afghanistan déchiré par la guerre, les communautés travaillent durement pour surmonter la violence et les obstacles qui peuvent empêcher les enfants, particulièrement les filles, de suivre normalement leur scolarité.

Malgré un environnement souvent difficile, l'inscription des élèves dans le pays a continué d’augmenter. Plus de six millions d'enfants Afghans suivent maintenant l'école, en comparaison des trois millions en 2002.

L'UNICEF maintient que les écoles devraient fournir un espace sûr pour les enfants et que les attaques contre les 'écoles, des enseignants et des écoliers innocents  doit cesser.


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche