RD Congo - Pays en crise

Aide massive après que 80 000 personnes aient été forcées à fuir

Image de l'UNICEF
© Oxfam GB/Renouf
L’aide de l’UNICEF a touché 7 000 familles devenues sans abri à cause du conflit à l’est de la République démocratique du Congo.

BUNIA, République démocratique du Congo, 9 février 2005 – La violence qui sévit actuellement dans le district d’Ituri, à l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a obligé au moins 80 000 personnes à fuir leur foyer. On signale des villages abandonnés, des maisons brûlées sans qu’il ne reste rien, des biens et des moyens d’existence détruits par des groupes armés se déplaçant dans la région et s’en prenant aux civils.

La zone la plus touchée est le territoire de Djugu, immédiatement au nord de Bunia. Selon plusieurs sources, des civils ont été tués, des femmes et des filles enlevées. Bien que la plupart des personnes déplacées ne soient pas encore accessibles aux organisations d’aide, au moins 16 600 familles ont été regroupées sur quatre sites, dont trois sont actuellement sous la protection des forces de maintien de la paix de la Mission des Nations Unies en RDC (MONUC).

« Nous craignons beaucoup que le nombre [de personnes déplacées] ne continue à augmenter, dans la mesure où les milices n’hésitent pas à utiliser la violence contre les enfants, les femmes et les familles » déclare Johannes Wedenig, le responsable du bureau de l’UNICEF dans l’est de la RDC. 

M. Wedenig indique que l’eau et l’assainissement, la nourriture et de quoi s’abriter constituent de sérieux problèmes pour les personnes déplacées, le souci dominant étant toutefois la simple sécurité physique. « Ils fuient une situation où les milices attaquent, où les villages sont brûlés et où se produisent des pillages. Aussi trouvent-ils refuge partout où se trouvent un contingent de la MONUC ».

Image de l'UNICEF
© Oxfam
Dans un camp de personnes obligées de fuir leur logement à l’est de la République démocratique du Congo, un jeune garçon dans un abri

En collaboration avec ses partenaires, l’UNICEF a entrepris une nouvelle opération d’aide humanitaire dans le district d’Ituri. Au moins 7 000 familles ont déjà bénéficié de l’aide distribuée dans deux camps d’urgence où des personnes déplacées ont trouvé refuge.

L’aide porte sur l’eau et l’assainissement, le matériel pour édifier des abris et pour la cuisine, et des biscuits à forte teneur en protéine destinés aux enfants vulnérables. On planifie actuellement l’organisation d’une campagne de vaccination contre la rougeole et un programme d’éducation d’urgence pour les enfants déplacés.

L’UNICEF RDC a obtenu une assistance financière et sous forme de matériel,  s’élevant à 4 200 000 dollars EU, pour son Rapid Response Fund – RRF (fonds de riposte rapide), qui bénéficie de l’appui du Department for International Development – DFID (département pour le développement international) du Royaume-Uni et du soutien du gouvernement norvégien. Ceci permet à l’UNICEF de réagir beaucoup plus rapidement aux crises humanitaires.


 

 

Audio (en anglais)

8 février 2005 :
Johannes Wedenig, responsable du bureau de l’UNICEF dans l’est de la République démocratique du Congo, décrit l’opération de secours d’urgence massive qui se déroule dans le pays.
Recherche