Somalie

Une subvention de la Commission européenne donne un nouvel élan à l’éducation en Somalie

Image de l'UNICEF
© UNICEF Somalia/01-137/Taylor
Un instituteur et ses élèves dans une salle de classe en Somalie. La subvention de la Commission européenne va permettre d’augmenter fortement le nombre d’enfants somaliens en mesure d’aller à l’école.

NAIROBI, 3 février 2005 – Grâce à une nouvelle subvention de 4,5 millions d’euros (plus de 5,8 millions de dollars EU) accordée par la Commission européenne, le nombre de garçons et de filles somaliens en mesure d’aller à l’école va pouvoir augmenter de 80 000. 

Selon une Enquête sur les écoles primaires en Somalie réalisée en 2003/2004, 285 574 enfants sont scolarisés en école primaire.

« L’UNICEF a l’intention de consacrer la subvention de la CE à la poursuite de la formation continue des enseignants, à la réhabilitation des écoles et à leur équipement en installations d’eau et d’assainissement adaptées aux besoins » a déclaré Noel Ihebuzor, le responsable Éducation de l’UNICEF en Somalie. « L’UNICEF va en outre utiliser ces fonds à la création de centres d’éducation communautaire où des Somaliens moins privilégiés auront la possibilité d’accéder à l’enseignement primaire. »

Cette subvention va non seulement donner aux enfants somaliens, qui n’avaient pas eu accès à l’éducation, l’occasion d’aller à l’école, mais elle va offrir également à des filles et des garçons somaliens la possibilité  d’acquérir la formation pratique aux problèmes de la vie quotidienne qui leur est nécessaire. Compte tenu du faible taux de scolarisation des filles somaliennes, ces fonds vont les aider particulièrement à profiter de leur droit à l’éducation.

« Plus vous scolarisez de filles, plus la société, prise dans son ensemble, progresse », a dit M. Ihebuzor, qui a précisé que l’UNICEF Somalie considérait que l’éducation « était le levier permettant à la société de changer. »

« La Somalie se trouve aujourd’hui à un croisement dans son histoire. Pour que ce pays ait devant lui une voie parfaitement dégagée vers le développement durable, il faut que les niveaux d’alphabétisation s’améliorent tout comme la formation pratique aux problèmes de la vie quotidienne. Nous considérons que l’éducation est une condition essentielle à la réalisation de telles nécessités. Ces fonds vont contribuer de façon déterminante au développement social de la Somalie, » a ajouté M. Ihebuzor.


 

 

Audio (en anglais)

3 février 2005:
Le responsable Éducation de l’UNICEF en Somalie, Noel Ihebuzor, décrit comment la subvention accordée par la Commission européenne va profiter aux enfants somaliens

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche