État de Palestine

Semaine de l'Éducation pour tous : les élèves de Gaza en difficulté pour retourner dans leurs écoles endommagées

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2009-0141/Pirozzi
Salina (à droite), 9 ans, va à pied à l'école avec des camarades dans la Bande de Gaza. Le père de Salina est mort au cours du dernier conflit.

NEW YORK, États-Unis, 29 avril 2009 – Alors que le monde entier célèbre la Semaine mondiale d'action 2009 qui se concentre sur l'Éducation pour tous, les enfants de la bande de Gaza connaissent toujours des difficultés pour retourner à l'école à la suite du conflit qui a pris fin en janvier.

 AUDIO : Écoutez maintenant

Plus de 150 écoles ont subi des dégâts au cours des combats. Des tentes ont été installées dans Gaza pour servir de salles de classe provisoires. Certains établissements utilisent un système de classes alternées pour recevoir des élèves de districts privés de bâtiments utilisables.

L'aide à l'enseignement bloquée

Cependant, plus de cent jours après la fin du conflit, pas de réparations majeures n'ont été effectuées dans les écoles de Gaza en raison des restrictions sur les transport de matériaux dans le territoire. Bien que certaines fournitures aient été autorisées durant le mois de mars, la plus grande partie de l'aide nécessaire – dont de l'argent liquide pour financer et approvisionner le programme d'alimentation scolaire intégré de la mission de l'ONU, des salles de classe préfabriquées, du matériel pédagogique pour la formation des enseignants et des trousses pour le développement du jeune enfant – est toujours bloquée.

« Pas d'ordinateurs, pas de vitres pour les fenêtres et il y a une pénurie de manuels scolaires, » explique Ibtisam Abu-Shammala, spécialiste de l'éducation à UNICEF-Gaza. « L'Éducation est profondément touchée. »

Depuis la mi-avril, l'UNICEF a distribué six petites tentes scolaires et huit grandes pour qu'elles servent d'écoles provisoires aux enfants dont les salles de classe ont été endommagées. Les fournitures jusqu'à présent distribuées comprennent également :

  • 520 « écoles en boîte » (chacune répondant aux besoins de 80 élèves et 2 enseignants)
  • Environ 160 trousses interactives pour l'enseignement des mathématiques et des sciences
  • Près de 100 000 cahiers
  • Près de 44 000 pochettes pour le rattrapage scolaire afin de permettre aux élèves d'étudier chez eux malgré les opérations militaires ou les fermetures.

Impact psychologique

De nombreux élèves de Gaza sont toujours affectés par les violences dont ils ont été témoins et cela  complique encore la tâche des enseignants.

« Durant la première semaine [du conflit], de nombreux élèves étaient traumatisés parce qu'ils avaient été témoins de la mort des membres de leur famille, » affirme Ibtisam Abu-Shammala. « Dans chaque école, on peut trouver des élèves qui ont été directement touchés et sont peut-être traumatisés – et aussi de nombreux enseignants. »

L'UNICEF appuie des programmes qui aident les enfants à surmonter leurs problèmes émotionnels et psychologiques. Par exemple, observe Ibtisam Abu-Shammala, « l'UNICEF a envoyé des formateurs du Ministère de l'éducation de Jordanie pour venir assurer la formation à Gaza d'environ 340 conseillers scolaires. »

La Semaine mondiale d'action marque l'anniversaire du Forum mondial de l'éducation accueilli en 2000 par la ville de Dakar. Son but est de susciter un débat public sur l'état de l'éducation dans le monde et de renouveler les objectifs du forum. Parmi ces buts figurent l'élargissement des soins et de l'éducation pour la petite enfance; la promotion de l'acquisition des aptitudes à la vie quotidienne chez les adolescents et les jeunes; l'amélioration de la qualité de l'enseignement; l'instauration d'un enseignement gratuit et obligatoire; l'augmentation des taux d'alphabétisation chez les adultes; et l'obtention de l'égalité des sexes d'ici à 2015.


 

 

Audio (en anglais)

27 avril 2009 : Ibtisam Abu-Shammala, spécialiste de l'éducation à l'UNICEF, explique les obstacles à un environnement scolaire normal à Gaza.
AUDIO écouter

Recherche