Éducation de base et égalité des sexes

L’initiative sur l’éducation de l’UNICEF offre un soutien à la scolarisation de milliers d’enfants du Zimbabwe

Le Partenariat mondial pour l’éducation a aidé plus de 19 millions d’enfants à aller à l’école pour la première fois. Une campagne destinée à redonner souffle au soutien apporté à ces efforts culminera par une manifestation organisée à Copenhague les 7 et 8 novembre où les partenaires renouvelleront leurs engagements en faveur de l’éducation. La présente série d’articles a pour but de mettre en lumière le travail accompli par le Partenariat, dans la perspective de cet évènement.

Par Tapuwa L. Mutseyekwa

ZAKA, Zimbabwe, 28 octobre 2011 – « Ma mère a été enterrée parmi ces arbres », déclare solennellement la petite Esnat, huit ans, en montrant l’emplacement de la tombe de sa mère. Nous sommes dans le district de Zaka dans le Sud Zimbabwe. « Les voisins m’ont alors recueillie – ils disent qu’ils peuvent seulement me procurer à manger et un toit, mais ils ne peuvent pas payer mes droits d’inscription à l’école ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zimbabwe/2010/Mutseyekwa
Esnat s’est retrouvée toute seule avec les maigres possessions héritées de sa mère.

En dépit du bouleversement qu’a connu sa vie, Esnat reste une fille rayonnante de bonne humeur. Ses bonnes manières et son charme naturel la font remarquer parmi ses condisciples de l’école primaire de Chipezeze.

Investir dans l’éducation

Il y a actuellement au Zimbabwe 1,4 million d’enfants orphelins qui font face à un avenir incertain et à une situation économique désespérée. L’UNICEF a pour but d’assurer à ces jeunes une éducation correcte. Grâce au module d’assistance à l’éducation de base (BEAM), 514 000 orphelins et enfants vulnérables ont pu ainsi fréquenter l’école.

À travers tout le Zimbabwe, des jeunes reçoivent une aide financière pour les aider à payer leurs droits d’inscription à l’école ainsi que les fournitures scolaires essentielles. Plus de 13 millions de manuels scolaires ont également été imprimés et distribués pour satisfaire aux exigences des programmes dans le domaine des mathématiques, de l’anglais, des sciences de l’environnement et des langues locales. À Chipezeze, Esnat et les 447 autres écoliers ont tous profité de ce soutien.

Dans une communauté fréquemment frappé par la sécheresse, souffrant de taux de mortalité qui montent en flèche et avec une population d’orphelins de plus en plus importante, cette action d’assistance joue un rôle essentiel.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zimbabwe/2010/Mutseyekwa
Grâce au soutien apporté par l’UNICEF, Esnat a maintenant tous les livres de classe, cahiers et fournitures scolaires nécessaires. Elle a aussi reçu une aide pour payer ses droits d’inscription.

Un soutien international

« Nous restons optimistes et pensons que la plupart des défis auxquels est confronté le secteur de l’éducation au Zimbabwe appartiendront bientôt au passé », déclare le Représentant de l’UNICEF au Zimbabwe, le docteur Peter Salama. « L’initiative « écoles amies des enfants » est le meilleur complément apporté aux autres programmes qui sont en place pour assurer que le secteur de l’éducation du Zimbabwe regagne sa position d’excellence et que le Zimbabwe reste sur la voie d’atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement ».

L’Australie, le Danemark, la Finlande, l’Allemagne, le Japon, les Pays-Bas, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, la Suède, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Commission européenne ont apporté un soutien vital qui a aussi contribué au rétablissement du secteur de l’éducation du Zimbabwe. L’éducation s’y est fortement dégradée au cours de la dernière décennie.

La poursuite de ce soutien aura certainement des effets positifs sur la fréquentation de l’école primaire parmi les groupes les plus vulnérables.


 

 

Écoles « amies des enfants »

Apprendre plus sur Ecoles amies des enfants et une éducation de qualité (site web en anglais)

Partenariat mondial pour l'éducation

Initiative mondiale sur les enfants non scolarisés

Recherche