Éducation de base et égalité des sexes

L’initiative de l’UNICEF pour des « écoles amies des enfants » vise l’amélioration des installations d’assainissement dans les écoles rwandaises

Image de l'UNICEF
© UNICEF Rwanda/2011/Clover
Patricie, 16 ans, ne manque plus les cours depuis l’amélioration des latrines de son école.

Par Jenny Clover

DISTRICT D’UGESERA, Rwanda, 21 octobre 2011 – La promotion de la santé et de l’hygiène dans les écoles constitue une part essentielle du concept des écoles amies des enfants, introduit par l’UNICEF au Rwanda en 2004. Grâce à cette initiative, dans tout le Rwanda des enfants bénéficient d’installations d’assainissement améliorées dans leurs écoles, ce qui, espère l’UNICEF, entraînera une forte baisse des taux de décrochage scolaire chez les élèves.

Des installations d’assainissement améliorées

L’école amie des enfants de Murama, dans le district de Bugesera, bénéficie de cette nouvelle approche de l’hygiène. Ici, l’amélioration des toilettes et des installations d’eau ont fait une grande différence en matière d’inscriptions et de rétention scolaire chez les filles. À Murama, les élèves disposent de latrines hygiéniques, d’eau courante, de savon et de serviettes hygiéniques pour les filles. L’importance de la santé et de l’hygiène est inculquée aux élèves, dans l’espoir qu’ils transmettent ces notions à leurs familles et communautés.

Patricie, 16 ans, termine sa dernière année d’école primaire à Murama. Comme de nombreuses élèves, elle a manqué plusieurs années d’enseignement après avoir décroché et redoublé plusieurs années. Elle explique que parmi les causes figurait le manque d’installations sanitaires dans sa précédente école.

« Ici, les toilettes sont propres et nous avons nos propres toilettes, à l’écart des garçons, ainsi que l’eau courante », explique-t-elle. « Mais avant c’était vraiment autre chose. Je ne me sentais pas propre et je n’avais pas envie d’utiliser les toilettes sales que nous partagions avec les garçons ».

Image de l'UNICEF
© UNICEF Rwanda/2011/Clover
Le proviseur de l’école primaire de Murama, Jean Pierre Sinibagiwe, explique que les taux de présence à l’école ont augmenté depuis l’amélioration des installations de santé et d’hygiène au Rwanda.

Actuellement, son école compte 1 434 inscrits, dont plus d’une moitié de filles. Elle comporte quatre blocs de latrines, filles et garçons séparés, et des toilettes facilement accessibles en fauteuil roulant ont même été conçues. Les salles de douche sont également séparées entre filles et garçons.

Un impact positif

Jean Pierre Sinibagiwe, le proviseur de Murama, a exprimé son enthousiasme quant aux améliorations apportées à son école en matière d’hygiène, en soulignant leur effet positif sur les élèves, en particulier les filles. « Cela a marqué un tournant par rapport au nombre d’enfants désormais présents à l’école et qui ne décrochent pas », a-t-il expliqué. « Nous avions un gros problème avec les filles, qui s’absentaient de l’école. Elles avaient honte, se sentaient sales et ne voulaient pas que les garçons les voient. Mais maintenant les filles ne manquent plus l’école en période de règles parce que nous avons des installations de qualité et propres pour elles et que nous leurs fournissons des serviettes hygiéniques ».

Le Gouvernement rwandais améliore constamment l’accès à l’eau salubre et aux services d’assainissement. Néanmoins, 24 pour cent de la population n’a toujours pas accès à de l’eau potable et 46 pour cent n’a pas accès à des installations d’assainissement améliorées. Les zones rurales comme le district de Bugesera sont particulièrement touchées.

Les enfants représentent le groupe d’âge le plus vulnérable aux conséquences néfastes de l’eau insalubre, des mauvaises conditions d’assainissement et du manque d’hygiène. La diarrhée est à l’origine de 19 pour cent des décès d’enfants de moins de cinq ans et les spécialistes estiment que les décès d’enfants baisseraient de 18 pour cent grâce à un lavage des mains au savon plus fréquent.


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles

Écoles « amies des enfants »

Apprendre plus sur Ecoles amies des enfants et une éducation de qualité (site web en anglais)

Recherche