Éducation de base et égalité des sexes

Six mois après, l'UNICEF examine les étapes importantes des opérations de secours en Haïti et envisage l'avenir

Haïti : rapport six mois après le séisme

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 12 juillet 2010 - Six mois après le tremblement de terre de magnitude 7 qui a dévasté Haïti le 12 janvier, l'UNICEF a publié un rapport détaillé récapitulant les opérations de secours menées jusqu'à ce jour. Intitulé « Les enfants d'Haïti : Étapes marquantes et perspectives à l'échéance de six mois », le rapport commence par poser cette question : que ne s'est-il pas produit à la suite du tremblement de terre ?

VIDÉO UNICEF (en anglais) : 5 juillet 2010 - le reportage du correspondent de l'UNICEF Thomas Nybo depuis Port-au-Prince, Haiti, six mois après le tremblement de terre dévastateur.

« Jusqu'à présent, les crises alimentaires attendues ne se sont pas manifestées malgré le rude coup porté au système économique et aux mécanismes qui permettent aux personnes qui élèvent des enfants de faire face à la situation, » explique la Représentante de l'UNICEF en Haïti, Françoise Gruloos-Ackermans.  

« Nous n'avons également pas observé de flambées importantes de maladies malgré la présence de campements spontanés surpeuplés et la perturbation des systèmes d'eau et d'assainissement, » a-t-elle ajouté.

Soins indispensables pour les enfants

Aujourd'hui dans la zone touchée par le séisme, l'UNICEF pourvoit directement en eau potable 333 000 personnes ainsi qu'à près de 1,2 million de personnes grâce à ses partenariats avec d'autres organisations humanitaires. Plus de 275 000 enfants ont été vaccinés contre les principales maladies évitables grâce à la vaccination. Des programmes nutritionnels fournissent également de la nourriture é près de 550 000 enfants de moins de cinq ans et de mères allaitantes.

VIDÉO UNICEF (en anglais) : 5 juillet 2010 - La représentante de l'UNICEF en Haiti, Françoise Gruloos-Ackermans, parle des opérations en cours pour créer un Haiti digne des enfants.

dans le même temps, l'UNICEF appuie 126 programmes d'alimentation thérapeutique de jour qui offrent des soins indispensables aux enfants sous-alimentés. Un de ces enfants appartient à Camille Stephenea, une jeune mère célibataire qui bénéficie d'une tente pour bébés et leurs mères, soutenue par l'UNICEF,  dans un camp situé près de l'aéroport de la capitale haïtienne, Port-au-Prince. Son mari a été tué durant le tremblement de terre et elle vit à présent avec son jeune enfant dans un camp improvisé.

« Quand je suis venue dans la tente pour les bébés, je l'ai adorée, » dit-elle à un visiteur. « Ils me donnent beaucoup de conseils et m'aident avec le bébé. »

La tente pour les bébés offre à  Camille Stephenea un endroit sûr et privé pour nourrir son enfant au sein. Il s'agit de l'une des 107 tentes qui offrent assistance et conseil sur la façon de nourrir correctement les nourrissons et les jeunes enfants comme l'allaitement exclusif au sein pendant les six premiers mois pour permettre aux bébés d'éviter les maladies. Pour celles qui ne peuvent pas allaiter au sein, le programme a permis de donner à environ 3 000 bébés du lait maternisé.

Assainissement et protection

Un autre défi majeur pour l'Haïti de l'après-séisme est l'assainissement. Depuis janvier, l'UNICEF et ses partenaires pour la mise en œuvre ont accéléré les constructions de latrines,  plus de 9000 unités ayant été installées. 

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-0101/LeMoyne
Fin janvier, une femme January, Une femme se tient debout avec son bébé dans les bras, devant un campement de toiles sur le terrain de golf du Pétionville Club de Port-au-Prince, la capitale haïtienne. C'est l'une des centaines d''implantations improvisés établies après le tremblement de terre.

L'UNICEF a également appuyé la formation d'environ 2200 personnes pour effectuer des visites dans les zones sinistrées et y faire connaître les habitudes propres à une bonne hygiène comme se laver les mains avec du savon.

En ce qui concerne le sujet essentiel de la protection de l'enfance, l'UNICEF a pris tout un ensemble de mesures dont des initiatives destinées à veiller à ce que les enfants qui traversent les frontières internationales ne soient pas victimes de la traite ou exposés à d'autres risques. L'organisation et ses partenaires ont supervisé des milliers de cas d'enfants en train d’être déplacés avec, comme résultat, des douzaines d'enfants réunis à leurs familles.

Un effort massif pour la réouverture des écoles

Il n'y a peut-être pas de domaine qui exige autant d'amélioration que l'enseignement. Avant le 12 janvier, seulement 55 pour cent des enfants haïtiens en âge de fréquenter l'école primaire étaient scolarisés. Ils sont encore moins nombreux à  être retournés à l'école depuis le tremblement de terre.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1295/Ramoneda
Un jeune garçon remplit d'eau un petit bidon en plastique à un robinet dans un camp de toile pour personnes déplacées par le tremblement de terre à Port-au-Prince, Haïti.

« L'enseignement est essentiel, » dit Françoise Gruloos-Ackermans. « Nous devons avoir tous les enfants à l'école et nous devons avoir un enseignement de qualité. Ce sera vraiment compliqué. C'est un long processus et nous devons être tous ensemble : être partenaires, pas concurrents. »

Dans le cadre d'un effort massif de réouverture des écoles, l'UNICEF a distribué environ 1300 tentes scolaires et prévoit d'en distribuer 2000 autres. Pour le long terme, l'UNICEF appuie une équipe d'ingénieurs du bâtiment pour qu'ils collaborent avec leurs collègues employés par le gouvernement pour accélérer la construction d'écoles semi-permanentes et permanentes.

Un Haïti digne des enfants

« Je crois qu'Haïti peut apporter des exemples au monde entier, » dit Françoise Gruloos-Ackermans. « Dans le domaine de la protection de l'enfance, c'est possible. Pour l'éducation, c'est possible. Je rêve de cela. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1310/Ramoneda
Des fillettes haïtiennes reçoivent des fournitures scolaires distribuées par l'UNICEF à une salle de classe provisoire dans un parc de la capitale Port-au-Prince. Leur école, Saint-Gérard, a été détruite par le tremblement de terre.

C'est un projet magnifique et réalisable alors que l'UNICEF franchit la période des six mois et se consacre à la création d'un Haïti digne des enfants.

« S’inspirant de leur résilience et de leur foi en l’avenir, dit Françoise Gruloos-Ackermans, l’UNICEF poursuit son engagement pour aider les Haïtiens à réaliser le rêve de voir chaque enfant grandir en disposant de la gamme complète des aides dont ils ont besoin pour survivre et s'épanouir, atteindre leur plein potentiel de façon à contribuer de façon significative  au développement de leur pays. » 


 

 

Séisme en Haïti


Reportage photo : un espoir fragile pour les enfants d'Haïti 
(en anglais)

"Enfants d'Haïti : un an après  des secours à la reconstruction : un long parcours" [PDF]

En Haïti, un centre de santé appuyé par l'UNICEF offre prise en charge et traitement aux femmes séropositives au VIH
 avec vidéo

Des stars du basketball se rendent dans un centre de malnutrition appuyé par l'UNICEF en Haïti

Haïti est la première destination humanitaire du nouvel Ambassadeur UNICEF d'Irlande, Rory McIlroy

Communiqué de presse :
Un an après le séisme, il est impératif de mettre en place des services de base pour les enfants d'Haïti

L'UNICEF soutient la reconstruction d'écoles en Haïti

Pour les enfants d'Haïti, des opérations de secours au redressement : un chemin difficile
avec vidéo

L'histoire de Jean : en Haïti, la foi d'une adolescente dans l'éducation est source d'espoir
 avec vidéo

À la frontière haïtienne, du personnel de l'UNICEF participe à la lutte contre la traite des enfants
 avec vidéo

Carnet de route : la lutte contre la traite des enfants à la frontière d'Haïti

Un centre d'accueil résidentiel fournit un refuge aux enfants des rues de Cap-Haitien
avec vidéo

À la frontière haïtienne, l'UNICEF et ses partenaires s'efforcent de protéger les enfants vulnérables
avec vidéo

En Haïti, l'histoire de Christian : un garçon qui récupère tout ce qui peut l'être et reste optimiste, suite au séisme
 avec vidéo

Les spécialistes de la logistique de l'UNICEF font parvenir des compléments alimentaires aux enfants haïtiens
avec vidéo

Toutes les histoires sur le séisme en Haïti

Recherche