Éducation de base et égalité des sexes

Des milliers de personnes participent à la «Course pour l’éducation» en Argentine

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010/Tucuna
Les participants de la Course pour l’éducation soutenue par l’UNICEF, à Buenos Aires, Argentine.

BUENOS AIRES, Argentine, 5 avril 2010 – Quelques jours avant la rentrée des classes, près de 5000 personnes ont participé à la « Course pour l’éducation » en Argentine, une course à pied de trois et de sept kilomètres organisée par l’UNICEF pour la troisième année consécutive.

La « Course pour l’éducation » a pour but de mobiliser les familles en faveur du soutien à l’éducation. Elle vise à sensibiliser les gens sur le droit fondamental des enfants à recevoir un enseignement de qualité, et à renforcer l’engagement des adultes envers  la protection de ce droit. La course, qui a eu lieu le 14 mars, a également obtenu le soutien du secteur privé, de la fonction publique, des artistes locaux, des journalistes, des jeunes et des familles, qui se sont tous réunis pour courir en faveur des enfants.

Un évènement symbolique

Les coureurs (enfants, adolescents et adultes de tout âge) se sont réunis dans le Palermo Park de Buenos Aires à neuf heures du matin et se sont préparés au départ. La première vague de coureurs comprenaient les élèves des écoles publiques âgés de 9 à 12 ans. Ils ont inauguré les premiers 50 mètres du parcours tandis que les spectateurs applaudissaient avec enthousiasme.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010/Tucuna
Andrés Franco, représentant de l’UNICEF en Argentine (à gauche) et Alberto Sileoni, le Ministre de l’éducation argentin, montrent le t-shirt d’une équipe participant à la Course pour l’éducation de Buenos Aires.

Julián Weich, l’ambassadeur de l’UNICEF en Argentine, a organisé le départ et encouragé les participants. Tout au long de l’événement, les coureurs ont parcouru de façon symbolique l’intégralité du cycle éducatif, allant du CP au CM2. Ceux qui franchissaient la ligne d’arrivée obtenaient leur « diplôme ».

Depuis que la loi sur l’Éducation nationale no. 26.206 a été adoptée en 2006, l’UNICEF organise cette course pour faire appel à sa mise en application. Entre autres, la loi prolonge la période de scolarité obligatoire de 10 à 13 ans, crée une structure éducative commune dans toutes les régions du pays et encourage l’enseignement bilingue et multiculturel pour la population indigène en Argentine.

Réunir les partenaires

« Cette année, la Course pour l’éducation a dépassé tous nos espoirs, » a déclaré Andrés Franco, le représentant de l’UNICEF en Argentine. « Cinq mille personnes ont été mobilisées pour l’éducation dans le pays et ont soutenu le travail de l’UNICEF en Argentine. »

Il a ajouté que l’effort et l’engagement personnel (des qualités qui sont également nécessaires pour participer à une course) sont des éléments essentiels à la création d’un système éducatif fort et unifié. « Il est du devoir de tous – les familles, le gouvernement, les enseignants, le secteur privé, les médias et les enfants – de contribuer à l’amélioration de l’éducation, » a-t-il conclu.

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2010/Tucuna
Des élèves âgés de 9 à 12 ans venant des écoles financées par le gouvernement à Buenos Aires participent à la Course pour l’éducation soutenue par l’UNICEF.

Parmi les vainqueurs se trouvent Eugenia Arias Cebollada et Natalia Castillejo, une mère et sa fille qui s’entraînent tous les jours. Mme Cebollada est médecin et elle est arrivée en troisième position dans la catégorie féminine du sept kilomètres. Sa fille Natalia, 16 ans, est quant à elle arrivée en seconde position de la course de trois kilomètres.

« L’éducation signifie aussi accompagner ses enfants, les voir grandir, et faire des activités avec eux, » explique Mme Cebollada. La Course pour l’éducation de l’UNICEF est une bonne occasion pour courir avec ses enfants… [et pour souligner] l’importance d’accéder à l’école et d’achever ses études. »

Des fonds pour l’éducation

La Course pour l’éducation a collecté environ 100 000 dollars E.-U. qui seront destinés aux projets éducatifs de l’UNICEF en Argentine. Les projets prévoient notamment l’amélioration de la qualité de l’enseignement, la réduction du taux d’échec scolaire et l’inclusion des enfants et des adolescents à l’école.

La Course a reçu un soutien important de la part du secteur privé, notamment de Cablevisión, Coca-Cola Argentine, Procter & Gamble, la municipalité de Buenos Aires ainsi que d’autres partenaires.


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche