Éducation de base et égalité des sexes

Lors d'une manifestation consacrée à « Meena Radio », une alpiniste encourage les filles à atteindre des sommets

Image de l'UNICEF
© UNICEF Inde/2010/Walker
Des élèves mettent en scène les aventures de Meena en utilisant des marionnettes lors du lancement de Meena Radio à Lucknow, en Uttar Pradesh. Financé grâce à l'appui de l'Initiative sociale d'IKEA, Meena Radio est le résultat d'un partenariat entre l'UNICEF, le Gouvernement de l'Uttar Pradesh et All India Radio pour promouvoir les droits de l'enfant, l'égalité des sexes et les écoles amies des enfants.

Par Angela Walker

LUCKNOW, Inde, 31 mars 2010 - Santosh Yadav a réalisé deux fois son rêve de faire l'ascension du mont Everest. Il est donc à propos qu'elle ait été choisie pour s'exprimer devant le public lors du lancement de Meena Radio, une émission radiophonique qui a pour but d'encourager les jeunes filles à rester à l'école et à réaliser leurs rêves.

L'évènement donnait le coup d'envoi à la première émission en hindi jamais diffusée par Meena Radio dans l'Uttar Pradesh, l'état le plus peuplé du pays avec 191 millions d'habitants. Santosh Yadav, qui est originaire de l'Uttar Pradesh, s'est exprimée devant un auditorium comble et rempli de centaine de jeunes, de parents et d'enseignants.

« J'étais tout juste comme vous : d'un petit village connaissant beaucoup de difficultés. Je voulais simplement faire des études, » a-t-elle dit. « Je viens d'un milieu très classique, d'une famille classique. Il a été plus difficile pour moi de franchir ces interdits culturels que de faire l'ascension de l'Everest. »

 Santosh Yadav fréquentait l'école d'un petit village d'Haryana où les sols en terre battue se transformaient en boue pendant la mousson. A 14 ans, elle avait été poussée à se marier mais sa mère avait soutenu qu'elle était trop jeune et l'en avait empêchée. Elle avait ainsi pu continuer à aller à l'école, remportant des prix en économie avant de poursuivre ses études à l'école d'alpinisme.

Un exemple à suivre

« Toutes les filles devraient avoir un accès à l'enseignement sur  un pied d’égalité avec les garçons, » a-t-elle dit au public. « Nous devons mener une bonne vie, pas simplement exister. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Inde/2010/Walker
L'alpiniste Santosh Yadav, qui a effectué deux fois l'ascension du mont Everest, en compagnie d'enfants lors de l'inauguration de Meena Radio.

Comme Santosh Yadav, Meena, le populaire personnage de bandes dessinées qui est la vedette de Meena Radio, est un exemple à suivre pour les jeunes filles. Meena est depuis longtemps un personnage populaire dans toute la région et elle est connue partout au Sri Lanka, au Bangladesh, au Pakistan et en Inde. Meena vit dans un monde injuste dans lequel les garçons sont envoyés à l'école et ils reçoivent de plus grosses portions de nourriture tandis que les filles sont élevées pour rester à la maison, s'occuper du bétail, aller chercher de l'eau et accomplir différentes tâches ménagères.

Mais Meena l'emporte sur les habitants du village et fait changer l'avis de sa famille sur l’école.

« Cette fille de neuf ans pleine de vivacité est la voix de ceux qui n'ont pas les moyens de s'exprimer depuis maintenant dix ans, » a dit Adele Khudr, la Responsable du bureau de l'UNICEF dans l'Uttar Pradesh. « Elle veut faire des études. Elle pose des questions à une société qui n'a pas été juste avec elle. Elle est un exemple à suivre et résout les problèmes de manière positive et d'une façon démocratique. Rien ne pourrait nous donner un plus grand plaisir que celui de voir chaque fillette en Inde imiter Meena et grandir en bonne santé, pleine de confiance et autonome. »  

Encourager les enfants à réfléchir

Chaque émission de Meena Radio, d'une durée de 15 minutes, comprend une histoire, une chanson et un jeu conçus pour distraire les enfants des écoles tout en les encourageant à réfléchir. Des débats entre des élèves après l'émission confortent les messages concernant l'éducation, la nutrition, l'hygiène, la santé le mariage précoce et le travail des enfants.
Financée grâce à l'appui généreux de l'Initiative sociale d'IKEA, Meena Radio a été développée par l'UNICEF, le gouvernement de l' l'Uttar Pradesh et All India Radio pour promouvoir les droits des enfants, l'égalité des sexes et les écoles amies des enfants. Cent soixante épisodes sont en cours de production.

Les élèves peuvent se brancher du lundi au samedi sur les émissions de l'après-midi diffusées par les stations de radio publiques. Le gouvernement a aussi formé les enseignants à l'utilisation de Meena Radio comme auxiliaire d'enseignement et a émis une directive dans les écoles pour encourager les élèves à écouter l'émission.

Ce programme pilote a été lancé le 8 mars, le jour de la Journée internationale de la femme, dans les districts de Lucknow and Lalitpur. Il sera étendu à sept autres districts en juillet. 

Un exemple à suivre populaire

L'émission de radio vise les jeunes de 11 à 14 ans, un âge où ils ont tendance à abandonner l'école. En Uttar Pradesh, le taux d'abandon scolaire dans les écoles primaires est de 25 pour cent mais s'élève à 55 pour cent dans les classes supérieures du primaire avec davantage de filles que de garçons abandonnant leurs études.

« Au cours des 20 dernières années, l'Uttar Pradesh a adopté Meena comme son propre bébé. Les filles des écoles, les parents et les enseignants endossent Meena, » a dit la Directrice adjointe du Département de l'éducation de l'Uttar Pradesh, Lalita Pradeep. « Parler en hindi garantira qu'il touchera et attirera la communauté et les parents et que le message [sera compris] parfaitement et clairement. »

Parlant des capacités de Meena à être un exemple à suivre positif et populaire, Lalita Pradeep a ajouté : « Toutes les filles s'identifient à Meena. Elles veulent être comme Meena, se comporter comme Meena. »


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche