Éducation de base et égalité des sexes

Au cours d’une visite en Argentine, la Reine Rania de Jordanie promeut une éducation de qualité

Image de l'UNICEF
© UNICEF Argentina/2008/Haar
Sa Majesté la Reine Rania de Jordanie, rencontre des élèves à l’école Paula Albarracín de Sarmiento à Buenos Aires, Argentine.

Par Thomas Nybo

BUENOS AIRES, Argentine, 23 octobre 2008 – Des enfants d’une école argentine soutenue par l’UNICEF ont eu le plaisir d’accueillir un visiteur royal cette semaine, Sa Majesté la Reine Rania de Jordanie.

La reine Rania, en qualité de Défenseur éminent des enfants, a pris connaissance d’un nouveau programme qui permet aux enseignants, aux administrateurs et aux familles d’évaluer eux-mêmes les pratiques éducatives à l’école Paula Albarracín de Sarmiento et à intervenir rapidement lorsque des améliorations sont nécessaires.

« La réforme de l’éducation est une tâche sans fin, a dit la Reine Rania,  c’est une tâche qui mobilise tous nos partenaires. Enseignants, élèves, familles, communautés, le gouvernement – même le secteur privé doit y être associé. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF Argentina/2008/Haar
Sa Majesté la Reine Rania de Jordanie dans un atelier avec des écoliers de Buenos Aires.

 Une rencontre avec les élèves

Au cours de sa visite, la Reine Rania a rencontré le Gouverneur de la province de Buenos Aires, Daniel Scioli; le Directeur général de la culture et de l’éducation, au niveau de la province, Mario Oporto; et une spécialiste de l’éducation à l’UNICEF, Elena Duro. 

« Pour l’UNICEF, la visite de sa Majesté revêt une grande importance car elle permet de focaliser l’attention du public sur l’importance d’une éducation de qualité en Amérique latine et de promouvoir l’idée d'un enseignement qui soit gratuit et obligatoire pour tout le monde, de l’école maternelle jusqu’au lycée en passant par le primaire », a dit Mme Duro.

La Reine Rania a participé à deux clases et a donné aux élèves une brève leçon d’Arabe, leur apprenant quelques formules de politesse. Les élèves ont également eu l’occasion de lui poser des questions sur la vie en Jordanie et sur ses activités en faveur de l’éducation pour tous les enfants.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Argentina/2008/Haar
Deux des joueurs les plus connus de Boca Juniors, Martin Palermo (à gauche) et Hugo Ibarra, en compagnie de S.M. la Reine Rania de Jordanie.

« L’Argentine comprend »

Vers la fin de sa visite, la Reine Rania a rappelé à quel point il était important de donner des moyens aux écoles.

« L’amélioration de la qualité de l’éducation est un défi qui nous est lancé à tous – gouvernements, enseignants, familles et enfants »,  a dit la reine, qui est mère de quatre enfants. Elle a ensuite salué le travail de l’Argentine qui se rapproche de l’Objectif de développement pour le Millénaire sur l’éducation primaire universelle, même si le pays se heurte encore à des taux élevés d’abandon et à des inégalités dans la qualité de l’éducation.

La Reine Rania s’est ensuite rendue au club de football Boca Juniors, un des partenaires de l’UNICEF. Elle a participé à un atelier sur la coexistence pacifique et l’éducation. Elle a ensuite rencontré deux des vedettes du club, Martin Palermo et Hugo Ibarra.

« L’Argentine comprend que l’éducation est le fondement des nations fortes et en bonne santé et le socle de la paix, de la justice et de la stabilité », a fait valoir Sa Majesté.


 

 

Vidéo (en anglais)

22 octobre 2008 : Thomas Nybo, correspondant de l’UNICEF, présente la visite de S.M. la Reine Rania de Jordanie dans les écoles de Buenos Aires, Argentine.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche