Éducation de base et égalité des sexes

Au Mozambique, une radio locale encourage l’éducation des filles

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2008/ Lemoyne
Des enfants participent à la production et à la présentation de leurs propres émissions de radio sur la radio locale Erive soutenue par l’UNICEF dans le district de Maganja da Costa, au Mozambique.

Par Emidio Machiana

DISTRICT DE MAGANJA DA COSTA, Mozambique, 2 mai 2008 – Depuis presque un an, de nombreuses familles du Mozambique s’éveillent à l’aube au son de l’agréable voix des jeunes animateurs de la radio locale Erive, la nouvelle station radio du district côtier de Maganja da Costa, soutenue par l’UNICEF.

Depuis que la station a commencé ses émissions, les communautés de l’ensemble du district ont assisté à un changement progressif du comportement de la population, un changement qui touche principalement les vies des filles.

« Lors de nos émissions, nous débattons de nombreuses questions ayant trait aux droits des enfants comme notre droit à la santé, à la protection contre la violence et contre les mauvais traitements, et notre droit à l’éducation, » explique l’animatrice de l’émission pour enfants d’Erive, Regina João Marenço, 14 ans. « Nous avons attribué beaucoup d’importance au fait d’encourager l’éducation des filles. »

Au cours de l’année dernière, le nombre de filles inscrites dans les écoles primaires de Maganja da Costa a augmenté de près de 5 000.

Participation active

Parallèlement au programme pour les enfants, il existe de nombreuses autres émissions destinées aux adolescents, aux femmes et, en général, à la communauté.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mozambique/2008/ Delvigne-Jean
Il y a de plus en plus de filles qui s’inscrivent dans les écoles primaires de Maganja da Costa, une conséquence des activités de mobilisation sociale qu’encourage le programme « Ecoles amies des enfants. »

Une partie des sujets évoqués concernent les bonnes habitudes d’hygiène aussi bien que la prévention du VIH et la violence familiale. Les programmes, divertissants, mettent en jeu des débats en direct au contenu informatif, permettant aux habitants de la communauté de s’exprimer sur les questions qui les touchent.

« Aujourd’hui, on aperçoit souvent dans le district des gens en train de se promener avec de petites radios portables qui leur permettent de capter la radio locale où qu’ils soient, » explique la coordinatrice de la radio locale Erive, Carlota Nhaca. « Les habitants de la communauté participent activement aux interviewes. Après tout, la radio appartient à la communauté. »

Audience locale

La radio locale Erive a été mise en place à Maganja da Costa dans le cadre du programme « Ecoles amies des enfants » avec le soutien de l’UNICEF et en partenariat avec l’Institut de communication sociale du Mozambique.

Pour élargir son audience, la station émet aussi bien en portugais qu’en deux dialectes locaux, le Lómuè et le  Nharinga.

Afin de garantir que chacun puisse avoir la chance d’écouter et de participer, une équipe de la station se rend régulièrement dans les écoles et les communautés des environs avec un récepteur radio portable. Quand le programme s’achève, un débat s’engage sur le thème dont les auditeurs viennent juste d’entendre parler.

« L’écoute collective cherche à toucher ceux qui n’ont pas de radio chez eux, ce qui leur permet à eux aussi d’écouter nos programmes, » explique Carlota Nhaca.

Avec la collaboration de Joanna Nicholas.


 

 

Audio (en anglais)

5 mai 2008:
Patricia Souza, de l’UNICEF, s’exprime sur la nouvelle radio locale Erive au Mozambique. Ecoutez Patricia Souza.
AUDIO écouter

Radio UNICEF

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche