Éducation de base et égalité des sexes

Retour à la normale grâce à l'éducation

© UNICEF/HQ07-1643/Pirozzi
Un homme aide des garçons à étudier dans une école primaire locale du district de Bait Al Faqueeh, dans le gouvernorat de Hodeidah, Yémen.

Guerres. tremblements de terre. tsunamis.

Des urgences de toutes sortes font des ravages dans la société et affectent profondément les enfants. L'UNICEF pense que l'éducation peut ramener les pays à la normale après une crise. En plus d'être un droit de l'homme essentiel,l'éducation est un outil du rétablissement. Elle ne rétablit pas seulement la scolarité et tous les bénéfices qui lui sont liés parmi les populations affectées, elle aide également les pays à reconstruire leurs institutions et systèmes détruits par les désastres naturels ou les conflits. 

La communauté internationale, de plus en plus concernée par l'importance de l'éducation dans les pays qui récupèrent d'une crise a été d'un grand secours pour appuyer les efforts de l'UNICEF dans ce domaine. A la fin  de l'année 2006, l'UNICEF est rejointe par des donateurs et partenaires clés pour créer "Back on tracks" (Retour à la normale), le fonds de transition pour appuyer des interventions stratégiques destinées à aider la  reconstruction des systèmes éducatifs, prévenir les crises récurrentes et réduire la fragilité de pays dans leur transition de la crise au développement normal. Les bénéfices de l'éducation dans les sociétés de post crise sont loin d'être atteints.

En plus de servir de centres de distribution del'aide, les écoles sont des endroits sûrs où les enfants sont pris en charge, protégés des abus, recruté dans une milice ou exploités sexuellement ou économiquement. Les enfants sont particulièrement vulnérables au trafic et à d'autres formes d'abus quand les communautés et les familles sont perturbées.

Les écoles créent aussi un environnement pour la guérison psychologique et émotionnelle. Les situations d'urgence sont particulièrement traumatisantes pour les enfants. En rétablissant un rythme quotidien et en aidant à rétablir le retour à la normale, les écoles deviennent des espaces thérapeutiques, créatrices de stabilité et de cohérence au milieu de la destruction. Que ce soit par des programmes psychologiques et sociaux ou par l'étude et le jeu, les écoles jouent un rôle essentiel dans le processus de guérison.

Une fois que l'éducatione est rétablie, elle fournit connaissance et compétences nécessaires pour survivre aux crises. En diffusant l'information sur la sécurité contre les mine terrestres , la prévention contre le SIDA, l'hygiène et les soins de santé de base, la résolution de conflit et la construction de  la paix, l'éducation autonomise les enfants et, par extension, leurs familles et leurs communautés. Pour les sociétés  chancelantes après une crise, l'éducation établit les fondements du développement.

Et en prenant soin des enfants et en fournissant une aide d'urgence, les écoles aident les familles à retomber sur leurs pieds et autorise un moment de répit aux parents pour commencer à recoller les morceaux.

En plus de participer aux efforts de récupération de base, l'éducation offre également les germes d'opportunités pour le futur, la chance de « reconstruire en mieux ». Dans les pays affectés par un conflit à long terme, l'éducation peut agir comme un catalyseur de la paix, pour contraindre les partiesauparavant adverses à travailler ensemble pour leurs enfants. Dans le sillage fragile suivant un conflit, les sociétés peuvent créer un système éducatif plus intégré avec un programme d'études qui promeut la paix et la réconciliation.

Alors que la croissance économique, la stabilité politique et la véritable reconciliation peuvent prendre un long temps avant d'aboutir, ramener les enfants à l'école, est une victoire rapide rapportant des avantages tangibles, démarrant le développement et offrant les perspectives d'un avenir stable.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 Version imprimable

Site Web "Back on Track"

Podcast

garantir les droits de l'homme est la clé de l'éducation des enfants dans les zones de conflit :
Une conversation avec Mary Robinson, Présidente de la Fondation Mary Robinson – Justice climatique.

L'animatrice pour les Nations Unies et Radio UNICEF, Amy Costello s'entretient avec l'ancienne Haut commissaire ds Nations Unies pour les droits de l'homme, Mary Robinson sur la garantie des droits de l'enfant dans les zones de conflit.

AUDIO ram (en anglais)Histoires

tous les podcasts

Recherche