Éducation de base et égalité des sexes

En Egypte, la Directrice générale de l’UNICEF effectue une visite des programmes axés sur les enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF Egypt/2007/Hartwell
Mme Ann M. Veneman, Directrice générale de l’UNICEF (deuxième à partir de la droite) et Erma Manoncourt, Représentante de l’UNICEF en Egypte, en compagnie d’élèves de l’école de Righa, accessible aux filles, dans la banlieue du Caire.

Par Rachel Bonham Carter

NEW YORK, Etats-Unis, 20 février 2007 – Mme Ann M. Veneman,  Directrice générale de l’UNICEF, a salué les progrès accomplis par l’Egypte vers la réalisation des droits des enfants, cela au terme d’une visite de trois jours dans le pays.

« L’Egypte est bien partie pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, a déclaré Ann M. Veneman. Ceux-ci comprennent l’éducation primaire universelle et la réduction de la mortalité infantile et maternelle.»

Au sommet des priorités de ce voyage figuraient des discussions sur la nécessité d’apporter davantage de protection aux enfants vulnérables, notamment les filles soumises aux mutilations génitales féminines et les enfants qui risquent d’être victimes de violence et de  maltraitance. Mme Veneman a rencontré le Premier ministre, divers responsables du gouvernement ainsi que des partenaires de l’organisation. Elle pu aussi observer les programmes soutenus par l’UNICEF en pleine action.

Impact sur l’éducation des filles

Les élèves de l’école de Righa, un établissement adapté aux filles, dans le district administratif de Badrashein, ont accueilli Ann M.Veneman avec une chanson avant de présenter leur travail scolaire dans des domaines allant des mathématiques à l’alimentation et la nutrition.

L’école a été construite dans le cadre l’Initiative pour l’éducation des filles de l’ONU, lancée en 2003 pour mettre à même niveau les taux de scolarisation des filles et garçons d’ici à 2007. L’Egypte se flatte d’avoir aujourd’hui 94 filles pour 100 garçons inscrits à l’école primaire.

Son Excellence l’Ambassadeur Moushira Khattab, secrétaire général du Conseil national pour l’enfance et la maternité d’Egypte, a fait visiter l’école à Mme Veneman. Elle  fait partie des 627 écoles dirigées par le Conseil qui ont pour but d’offrir une éducation de qualité dans les régions isolées du pays.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Egypt/2007/Hartwell
Au Caire, en Egypte, MmeAnn M. Veneman, Directrice générale de l’UNICEF, s’entretient avec un garçon au centre d’accueil pour les enfants des rues de Kafr-el-Sisi.

Mme Veneman a salué l’impact à long terme extraordinaire qu’aura cette éducation. A l’extérieur de l’école, elle a déclaré aux journalistes qu’elle améliorera non seulement la propre vie des élèves mais aussi celles de leurs familles et leur communautés, ce qui, en dernière analyse, profitera à tout le pays.

Un centre pour les enfants des rues

Sur son itinéraire, figurait également une visite destinée à lui faire rencontrer quelques enfants des rues du Caire dans un centre d’accueil soutenu par l’UNICEF et géré par l’ONG Caritas. Il y a entre 600 00 et 1 million d’enfants des rues et ce centre d’accueil, situé à Kafr-El-Sisi, dans la banlieue de la capitale, reçoit chaque jour de 25 à 40 jeunes.

L’UNICEF apporte au centre le soutien technique permettant à son personnel de réinsérer progressivement les enfants dans la société par le biais de services de santé, d’éducation et d’orientation. Mme. Veneman a pu entendre les enfants raconter leurs vies, des récits qui ont révélé les multiples raisons pour lesquelles des enfants se retrouvent sans abri, de l’extrême pauvreté à des problèmes de scolarité.

«C'est encourageant de voir ce qui se fait pour aider les enfants vulnérables, a constaté Mme Veneman. Là où c'est possible, il faut que ces enfants réintègrent leur famille et retournent à l'école.»

«En soutenant de tels programmes, a expliqué Mme Veneman, l’UNICEF utilise son expérience et son savoir-faire technique du monde entier afin de faire avancer les choses pour les enfants d’Egypte : leur donner une chance de quitter la rue, de recevoir une éducation et de continuer à mener une vie productive.»


 

 

Vidéo (en anglais)

20 février 2007 : 
le reportage de la correspondant de l’UNICEF, Rachel Bonham Carter, sur la visite des programmes de l’UNICEF en Egypte par Mme Ann M.Veneman, Directrice générale de l’UNICEF.
 VIDEO  haut | bas

Obtenez des vidéos de qualité professionnelle chez The Newsmarket

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche