Éducation de base et égalité des sexes

Le Comité consultatif de l'UNICEF-Mexique lance une campagne qui demande aux électeurs de privilégier l'éducation des enfants lors des prochaines élections

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mexico/2006/Ramos
Une fillette mexicaine penchée sur son bureau. Au Mexique, un enfant sur dix ne va pas jusqu’au bout de l’école primaire.

Par Michael Klaus

MEXICO, Mexique, 23 février 2006 – « Si votre candidat ne sait pas comment améliorer le système éducatif, élisez-en un autre. Choisissez de voter en faveur de l’éducation! »

Avec ce slogan, le Comité consultatif de l'UNICEF-Mexique encourage les électeurs à exiger des candidats aux prochaines présidentielles qu’ils proposent un programme donnant la priorité au droit des enfants à une éducation de qualité. Le slogan fait partie d’une grande campagne de communication, lancée le 21 février, qui comprend des messages à la télévision et à la radio, des affiches et un site Internet, et sera suivie de débats en présence des candidats.

Au cours du lancement de la campagne, M. Vicente Corta, Président du Comité consultatif de l'UNICEF-Mexique, a souligné l’effort gigantesque que le Mexique a réalisé au cours de ces dernières décennies pour que tous les enfants puissent avoir accès à l’école primaire. « Mais il reste encore beaucoup à faire », a-t-il rappelé.

Entre 2000 et aujourd’hui le nombre d’enfants de 6 à 14 ans non scolarisés a diminué de moitié et plus de quatre-vingt dix pour cent des enfants de ce groupe d’âge sont inscrits à l’école. Cependant, un sur 10 ne va pas jusqu’au bout du primaire (de la première à la sixième année) et sur ceux qui entrent dans le deuxième cycle, deux sur dix abandonnent leurs études avant la fin.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Mexico/2006/Mamolar
Le Comité consultatif de l'UNICEF-Mexique lance une campagne pour que les candidats aux présidentielles fassent de l’éducation des enfants une de leurs priorités.

Yoriko Yasukawa, Représentante de l’UNICEF au Mexique, s’est réjouie de l’initiative du Comité.  « La campagne donnera un formidable élan vers le but fixé, à savoir offrir à tous les enfants du Mexique une éducation de qualité pendant 12 ans », a-t-elle dit en rappelant l’engagement du Mexique « d’aller au-delà » des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et de veiller à ce que, d’ici à 2015, tous les enfants puissent aller trois ans à la maternelle, six ans en primaire et trois ans en secondaire.

La campagne est soutenue par plusieurs groupes de la société civile du Mexique, dont COPARMEX – une grande association nationale de chefs d’entreprises – et le Red por los Derechos de la Infancia, un réseau d’ONG très respectées qui travaille pour les droits de l’enfant. La chaîne publique de télévision Canal 11 et le réseau privé MVS (télé et radio) se sont engagés à diffuser les messages aux heures de grande écoute.

Dans le cadre de la campagne, on a organisé des réunions auxquelles participent les cinq candidats aux Présidentielles, le but étant de s’assurer qu’ils donneront la priorité à la question de l’éducation lors du débat électoral et dans leurs programmes.

Un site spécial a été mis sur pied, site sur lequel les candidats présentent leur proposition pour améliorer le système éducatif au Mexique. Les visiteurs peuvent aussi donner leur avis sur ces propositions. Le site Internet donne des renseignements sur ce qu’il reste à faire et les lacunes actuelles en terme d’accès, de qualité et d’égalité dans l’éducation au Mexique et présente diverses propositions du Comite sur, par exemple, la façon d’atteindre le but fixé pour 2015. De plus, les visiteurs du site peuvent télécharger les vidéos.

Le Consejo Consultivo, nom local du Comité, est un groupe de Mexicains connus, venus d’horizons et d’idéologies très divers, qui s’est engagé à soutenir le travail de l’UNICEF au Mexique il y a 10 ans. Depuis quelques années, le Conseil invite le public  à unir ses efforts pour garantir le droit des enfants. On compte à son actif la publication et la distribution d’un Index des droits de l’enfant, publié dans le Rapport 2006 sur La Situation des enfants dans le monde.


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche