Éducation de base et égalité des sexes

Dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, des éducateurs itinérants enseignent dans les familles pauvres

Image de l'UNICEF
© UNICEF TFYR Macedonia/2005/Nybo
Un éducateur itinérant de l’UNICEF en compagnie d’un jeune enfant Rom, à Tetovo, ex-République yougoslave de Macédoine.

Par Thomas Nybo

TETOVO, ex-République yougoslave de Macédoine, 11 novembre 2005 – Une équipe d’enseignants itinérants est venue dans la famille de Valbone Mandzukai pour enseigner à son fils de 7 ans à lire et à écrire. Mais il n’est pas le seul à apprendre - Valbone, qui était illettrée quand elle a fui le Kosovo il y a six ans, suit aussi des cours.

Valbone et sa famille sont des membres de la communauté des Roms – une des populations les plus défavorisées et les plus marginalisées de l’ex-République yougoslave de Macédoine. Alors que le pays souffre déjà d’un taux de chômage de plus de 30 pour cent, la situation chez les Roms est encore pire. Ici, le taux de chômage dépasse parfois 80 pour cent, et le cercle vicieux engendré par la pauvreté a fait de l’accès à l’éducation et à la santé un rêve impossible à réaliser pour de nombreuses familles.

Pour aider ces familles pauvres, l’UNICEF envoie des équipes mobiles d’enseignants dans les différentes communautés. Ces éducateurs ont aidé Valbone à réaliser d’immenses progrès.

Un avenir meilleur

« Je ne savais ni  lire ni faire du calcul, dit Valbone, je ne suis jamais allée à l’école, alors ces éducateurs m’aident énormément. Maintenant, je sais écrire mon nom et je sais calculer. »

En apprenant à lire et à écrire, Valbone sera peut-être un jour capable de briser l’engrenage de la pauvreté ; elle a aujourd’hui de meilleures chances de trouver un travail décent.

Dans ce pays, très peu d’enfants on accès à une éducation préscolaire. Les éducateurs itinérants contribuent à combler cette lacune en donnant à des enfants comme le fils de Valbone une chance de se préparer à entrer dans le système scolaire. Les éducateurs itinérants ont apporté une éducation à domicile à des milliers de femmes, de garçons et de filles des communautés les plus pauvres de l’ex-République yougoslave de Macédoine. « J’étais un peu sceptique au départ », affirme l’éducateur Ardita Muharemi. « Mais je peux maintenant constater que grâce à ce programme, leur avenir peut être meilleur.


 

 

Vidéo (en anglais)

8 novembre 2005 :
Le reportage du correspondant de l’UNICEF, Thomas Nybo, sur les enseignants itinérants qui aident à mettre l’éducation à la portée des communautés les plus pauvres de l’ex-République yougoslave de Macédoine.

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket.

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche