Éducation de base et égalité des sexes

La campagne « Fair Play for Girls » se sert du cricket pour promouvoir le développement

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2005/ Zaidi
L’Équipe Jaune à la batte au cours de la rencontre « Fair Play for Girls » disputée à Lahore, Pakistan.

Par Julia Spry-Leverton

La campagne « Fair Play for Girls » se sert du cricket féminin pour promouvoir au Pakistan des messages de développement clés sur l’éducation des filles, l’égalité et l’accès aux sports et aux loisirs.

LAHORE, Pakistan, 23 septembre 2005 – C’est un jour gris et frais de septembre et les voix de milliers d’écolières résonnent dans un stade bondé.

Les paroles entraînantes de la chanson, chantée en Ourdou, proclament :
« Notre but ultime est d’obtenir une éducation et de prendre la tête dans les sports pour développer notre personnalité

L’éducation et les sports nous insufflent de concert un esprit nouveau!
Nous devons toutes partager et respirer le souffle vivifiant de l’éducation et des sport. »

Ces chansons donnaient le signal du début d’une rencontre de cricket d’une journée entre deux équipes féminines – une manifestation d’ouverture pour la campagne « Fair Play for Girls » organisée par l’UNICEF et la Fédération de cricket du Pakistan (Pakistan Cricket Board). La rencontre illustre les énormes progrès accomplis récemment pour surmonter les obstacles qui empêchaient les filles de pratiquer des sports en public au Pakistan.

Les deux équipes qui disputaient la rencontre d’ouverture étaient composées de candidates aspirant à faire partie de la sélection nationale de cricket. Leur enthousiasme était évident sur le terrain où elles se sont données à fond.

 

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2005/ Zaidi
Le couronnement des vainqueurs de la rencontre de cricket « Fair Play for Girls » - le trophée de l’UNICEF est présenté à l’Équipe Rouge.

Au cours d’un intervalle (pause dans le match), deux équipes débutantes d’écolières se sont disputé un trophée UNICEF. Mariam Mamoom, seize ans, était capitaine d’une des équipes : « Les garçons pensent que les filles sont incapables de jouer au cricket et se comportent comme si c’était exclusivement leur sport, dit-elle, je joue pour leur faire comprendre que nous pouvons également jouer et gagner.

J’espère faire partie plus tard de l’équipe nationale féminine du Pakistan – j’adorerais y entrer! »

Un engagement en faveur des filles du Pakistan

Cette manifestation sportive, ici au Pakistan, entre dans le cadre d’un effort déployé dans tout le Sud de l’Asie, sous l’égide de la fédération asiatique de cricket (Asian Cricket Council) et de l’UNICEF, et qui cherche à se servir de ce sport pour faire la promotion des droits des filles à l’éducation et aux loisirs sportifs.

Le succès de cet effort au Pakistan est illustré par les progrès accomplis dans la concrétisation de ces deux droits.

« Dans un pays où nous commençons tout juste à aborder les questions de disparités entre sexes, cette rencontre «Fair Play for Girls » est un pas en avant – un excellent départ! » a déclaré Chaudry Parvez Elahi, Ministre principal du Punjab, au cours de la cérémonie de remise des trophées.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Pakistan/2005/ Zaidi
Dans les tribunes bondées du stade, un public de 12 000 jeunes filles – un grand nombre munies de visières et d’éventails ornés d’un dessin de Meena, le personnage de bande dessinée – manifeste son enthousiasme.

« Cette rencontre marquera un tournant dans le domaine des sports, car le cricket est maintenant devenu une ligne de front pour le combat des femmes. Le slogan « Fair Play for Girls », qui fait le lien avec le droit à l’éducation, deviendra une force motrice dans notre recherche de l’égalité pour les femmes.

« C’en est fini de l’époque où on accordait moins d’importance à la fille qu’au garçon. Dans notre vision, la fille et le garçon doivent avancer ensemble, citoyens égaux, sur le chemin du développement et du progrès. »

Omar Abdi, le Représentant de l’UNICEF au Pakistan, a aussi pris la parole à cette occasion, il a noté la contribution récente de 4 millions de dollars que le Gouvernement norvégien a apporté à l’éducation au Pakistan. M. Abdi a félicité le public de 12 000 jeunes filles pour son énergie et son enthousiasme communicatifs.

Le stade avait été décoré de banderolles et de bannières ornées de dessins de Meena – un caractère de bande dessinée très populaire inventé par l’UNICEF et un symbole des succès que les filles peuvent obtenir quand elles ont les mêmes possibilités que les garçons.  M. Abdi a déclaré : « Je suis sûr que vous toutes ici aujourd’hui rentrerez à la maison en vous rappelant les paroles de Meena : « Éduquer les filles leur assure le succès dans la vie » et « Une fille qui fait du sport sera saine de corps et d’esprit. »


 

 

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche