Haïti

L’UNICEF appuie le Gouvernement d’Haïti dans ses efforts pour donner une éducation gratuite de qualité à autant d’enfants que possible

Par Thomas Nybo

PORT-AU-PRINCE, Haïti, 9 octobre 2012 –Gloria Lincee, six ans, va à l’école pour la première fois cette année.

VIDÉO : Le reportage du correspondant de l’UNICEF, Thomas Nybo sur une nouvelle école en Haïti qui fournit une éducation gratuite de qualité aux enfants vulnérables. Narration française Patrice Brizard  Regarder dans RealPlayer

 

Gloria vit dans la communauté de Citron Marlique dans les montagnes entourant Port-au-Prince. Elle partage une maison de deux pièces en ciment avec ses parents et ses trois soeurs.

Elle va se joindre à près de 200 autres jeunes élèves du primaire. La toute nouvelle école est juste au bas de la colline où se trouve sa maison. Elle a été construite par l'UNICEF, avec l'assistance de la communauté de Citron Marlique.

Une éducation de qualité

Gloria est l’une parmi les millions d’enfants haïtiens à entrer en classe cette année. L'UNICEF soutient le Gouvernement de Haïti dans ses efforts pour fournir à plus d'enfants une éducation de qualité gratuite - particulièrement les enfants qui soit sont vulnérables ou soit vivent dans des zones difficiles d'accès, comme là où habite Gloria - ou même  les deux à la fois.

En prévision de l’année scolaire, l’UNICEF a préparé 750 000 kits scolaires. Chaque kit contient des cahiers, des crayons, des stylos, des gommes et des craies. Les enseignants ont reçu des livres, des cahiers et d’autres fournitures scolaires.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Haïti/2012/Nybo
Des millions d’enfants haïtiens entrent en classe cette année, comme ce groupe d’enfants dans leur nouvelle école construite par l’UNICEF.

En ce premier jour de classe, Gloria a reçu son kit scolaire. Elle a rapidement un endroit où s’assoir dans sa classe et écrire avec soin son nom sur chacun de ses nouveaux cahiers UNICEF.

Un visiteur de la classe demande à Gloria pourquoi elle semble si heureuse.

« Je suis contente parce que je vais en classe et que je peux retrouver mes amis » répond-elle.

L’Équité au Coeur de la démarche

En ce jour inaugural de la nouvelle école de Gloria, le représentant de l’UNICEF en Haïti, Edouard Beigbeder, est accompagné du Directeur du Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP), Charles Levelt Joseph, et de la  Directrice de l’école communautaire de Citron Marlique, Anette Louis Beaubrun. Ensemble, ils ont rencontré les nouveaux élèves, réajusté des sacs à dos et distribué des kits scolaires aux élèves qui, en même temps, explorent leur nouvelle école et prennent des nouvelles de leurs amis.

« L’UNICEF a mobilisé un grand nombre de ressources pour toucher le plus grand nombre possible d’élèves à travers le pays, y compris dans les zones difficiles d’accès », déclare Edouard Beigbeder. « Ceci relève du principe d'équité qui est au coeur de notre démarche ».

Le professeur de Gloria, Mireille Gazeau, explique que ce soutien correspond exactement à ce dont ont besoin les enfants d’Haïti.

« Ce dont je rêve pour les filles comme Gloria est qu’elles fassent quelque chose de leur vie », dit Mireille Gazeau. « Qu’elles aillent au bout de quelque chose. Qu’elles finissent leur scolarité. Qu’elles soient capables de faire ce dont elles ont envie, c’est-à-dire, devenir docteur, ingénieure. Et même Présidente qui sait ? »

Personne ne peut dire jusqu’où ira Gloria, jusqu’où son éducation la portera. Mais pour aujourd’hui, elle a les bons outils pour apprendre, en même temps qu’une école sûre et confortable.


 

 

Recherche