Égalité entre les sexes et sexisme

Image de l'UNICEF
© UNICEF/ HQ02-0039/ LeMoyne
Fillette plongée dans la lecture dans une école délabrée. Kaboul, Afghanistan.

Par sexisme on entend les distinctions sociales entre les garçons et les filles, les hommes et les femmes, qui sont issues de constructions sociales et non pas déterminées par des lois biologiques. Ces distinctions se reflètent dans les rôles qui incombent aux filles et aux garçons dans la société et dans la place qu’ils occupent au sein de celle-ci. Les rôles déterminés par le sexe ont tendance à être dynamiques. Ils varient d’une culture et d’une époque à l’autre et se caractérisent par des rapports de force inégaux.

La sensibilisation à la différence des sexes est un aspect critique de tous les programmes de l’UNICEF. L’élimination du sexisme et de la discrimination est cruciale pour donner des moyens d’action aux femmes et aux filles et pour atteindre l’objectif de l’égalité entre les sexes dans l’éducation. Une perspective d’égalité entre les sexes aide à mettre en lumière les rapports de force. Elle permet aussi de voir plus clairement les besoins et les droits des filles et des garçons dans des contextes géographiques, culturels et économiques particuliers.

Le but, en fin de compte, est d’éliminer les pratiques et politiques sexistes et discriminatoires, qu’elles soient pratiquées ouvertement ou sous le couvert. C’est ce qui justifie l’analyse des différences fondées sur le sexe. Cette analyse devrait donc toujours précéder toute tentative d’identification et de compréhension des problèmes liés à l’éducation, et en particulier l’exclusion perpétuelle des filles d’un enseignement de qualité. L’analyse des différences fondées sur le sexe guide la recherche de solutions viables et durables aux problèmes d’accès à l’école, de qualité de l’éducation et d’acquis scolaires.

L’analyse ventilée par sexes du bagage personnel de l’élève (socialisation lors de la petite enfance, alimentation et accès à la santé, héritage culturel, langue), du contenu de l’éducation, des méthodes d’enseignement et d’apprentissage, des milieux d’apprentissage et des résultats de l’apprentissage, permet de mettre en lumière les mauvaises (et les bonnes) pratiques et politiques d’éducation. En retour, cette analyse former la base des interventions respectueuses de l’égalité entre les sexes et axées sur le respect des droits de l’homme.


 

 

Español Français