Campagnes en faveur de l'éducation des filles

Semaine mondiale d’action 2003

Image de l'UNICEF

La plus grande leçon jamais faite, 9 avril

Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, a accueilli quelque 350 écoliers de New York et ses environs au siège de l’ONU aujourd’hui, lors d’une réunion spéciale organisée par l’UNICEF et le Fonds des États-Unis pour l’UNICEF dans le cadre de la Semaine d’action mondiale pour l’éducation des filles. La Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy s’est déplacée dans les allées micro en main, passant d’un écolier à l’autre, et la salle de conférence comble s’est transformée en forum animé où fusaient une foule de questions stimulantes et de réponses sur l’éducation des filles dans différents pays du monde.

Dans son discours de bienvenue à « la maison du peuple », le Secrétaire général a réitéré le message principal de la journée : pour garantir la santé, la paix et l’égalité, « les salles de classe du monde doivent s’emplir de filles autant que de garçons ». Ses remarques ont été reprises dans la matinée par une équipe d’enseignants au nombre desquels était Mme Nane Annan, qui a évoqué ses rencontres avec des jeunes filles du monde entier et qui a demandé aux participants de continuer à défendre les droits des enfants et l’éducation des filles, par la représentante spéciale de l’UNICEF Angélique Kidjo qui a officiellement dirigé la « leçon » une partie de la matinée, et par Carol Bellamy qui est montée sur le podium à la fin pour encourager le groupe à soutenir « Allez les filles ! L’éducation pour chaque enfant. »

Un peu timidement au début, mais retrouvant rapidement leur assurance, les écoliers ont exprimé leurs opinions sur plusieurs questions, notamment la nature des droits humains, l’importance d’une bonne éducation, et les raisons pour lesquelles les filles sont parfois traitées différemment des garçons. Un grand nombre de leurs questions portaient sur ce que l’on peut faire pour encourager les filles à aller à l’école.

En guide de clôture, Carol Bellamy a demandé aux enfants de faire savoir à tous les fonctionnaires des Nations Unies les raisons exactes de leur présence. En choeur, ils ont lu un par un tous les points de Allez les filles ! L’éducation pour chaque enfant, la campagne mondiale lancée par l’UNICEF. Ils ont clairement énoncé leurs demandes : le meilleur départ, les meilleures écoles, les meilleurs enseignants, la protection et la sécurité, et un traitement équitable.

Cette journée faisait partie d’une initiative plus vaste lancée par l’UNICEF pour scolariser autant de filles que de garçons dans 25 pays prioritaires d’ici à 2005 : la  « Campagne pour l’éducation des filles dans 25 pays d’ici à 2005 ». Les leçons apprises à cette occasion serviront à accélérer les efforts en faveur de l’éducation des filles dans d’autres pays jusqu’à ce que tous les enfants du monde exercent leur droit à une éducation de qualité.

Des activités ont eu lieu dans plus de 100 pays du monde aujourd’hui, mobilisant plus de 1,3 million de personnes, et ce faisant, ont essayé de battre le record du monde Guinness de la plus grande leçon jamais faite.


 

 

« 9 avril, la leçon suivie par le plus grand nombre de personnes »

Liens (en anglais)

Ces  liens donnent accès à une nouvelle fenêtre qui vous amènera sur des sites Internet en dehors de l’UNICEF .

NetAid

Campagne mondiale pour l’éducation
Recherche