Burundi

Un enseignement primaire gratuit pour tous les enfants

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ97-1308/PIROZZI
Assis derrière son bureau, un élève montre une ardoise de bois où des chiffres sont écrits.

Par Kun Li

NEW YORK, 7 septembre 2005 – Après 12 années de guerre civile, le Burundi dispose à présent d’un gouvernement démocratique et le processus de reconstruction est bien amorcé. Dans le cadre de son programme, le Président Pierre Nkurunziza a renouvelé sa promesse d’offrir à tous les enfants du pays un enseignement primaire gratuit.

Réagissant à cette déclaration, la Représentante de l’UNICEF au Burundi, Catherine Mbengue, a dit : « Voici une chance incroyable pour le Burundi de s’engager dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, d’assurer une éducation primaire pour tous les enfants ».

« Nous applaudissons à la décision prise par le Président Nkurunziza. Il a fait figurer au programme de son gouvernement les droits des enfants à recevoir une éducation ».


Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ97-1308/PIROZZI
Dans une école du village de Rubenga, une élève brandit au-dessus de sa tête une ardoise fournie par l’UNICEF.

L’investiture du Président Nkurunziza, le 26 août, a été l’aboutissement d’un long processus de paix, au niveau régional africain, marquant ainsi la fin d’une longue guerre civile qui a fait plus de 300 000 victimes.

Lors de son discours d’investiture, M. Nkurunziza a promis un enseignement primaire gratuit, cette promesse ayant un effet immédiat.

Le pourcentage net d’enfants burundais inscrits à l’école primaire serait de 59 pour cent pour les garçons et de seulement 48 pour cent pour les filles (source: La Situation des enfants dans le monde).

Mme Mbengue a déclaré que, compte tenu des défis qu’affrontait le Burundi dans cette période de redressement suite au conflit, le VIH/SIDA et la pauvreté, les frais de scolarité constituaient un obstacle à la scolarisation des enfants. « Avec la nouvelle politique, les écoles leur sont ouvertes. Pour nous, cela représente une grande chance de faire des écoles un havre de sécurité pour les enfants ».

L’UNICEF va coopérer avec des partenaires afin de réunir des ressources apportées par la communauté internationale et d’aider le gouvernement à mettre en œuvre sa politique d’enseignement primaire gratuit pour tous les enfants.


 

 

Audio (en anglais)

6 septembre 2005 : la Représentante de l’UNICEF au Burundi, Catherine Mbengue, se félicite de la décision du Président Nkurunziza de rendre l’enseignement primaire gratuit pour tous les enfants.

UNGEI

Site de l'Initiative des Nations unies pour l'éducation des filles
Recherche