Éducation de base et égalité des sexes

 

Podcast 78 : Les jeunes innovateurs africains au centre du développement durable

Image de l'UNICEF
© Courtesy of One Moore Book
Des enfants participant à un évènement LitWorld en Haïti lisent « Je monte à cheval! » Wayetu Moore, fondateur de One Moore Book, donne accès à des livres qui interpellent les jeunes lecteurs à travers des personnages et des situations issus de leur propre culture.

Par Rudina Vojvoda

NEW YORK, États-Unis d'Amérique, 1 juillet 2013- Les innovations technologiques jouant un rôle de plus en plus central dans le développement social et économique, les jeunes se positionnent comme des acteurs clés dans la création d'outils et de stratégies pour parvenir à un développement équitable et durable.

AUDIO: Ecoutez

Dans cet épisode de la série de podcasts « Beyond School Books », Alex Goldmark de l'UNICEF parle avec trois jeunes innovateurs africains: Wayetu Moore de One Moore Book, Catherine Kipsang de politk.com et Timothy Kaboya de ELE Rwanda.

Ces trois jeunes ont récemment participé à un évènement organisé par l'UNICEF mettant en valeur de jeunes innovateurs africains proposant des solutions locales aux problèmes quotidiens.

Prendre conscience de la permanence de la culture

Wayetu Moore est la fondatrice de One Moore Book, une start-up qui édite et distribue des livres pour enfants dans les pays où les taux d'alphabétisation sont faibles et où il existe des groupes culturels sous-représentés. Selon Wayeto, les livres auxquels les enfants ont accès dans les pays en développement sont souvent donnés par des organisations étrangères et reflètent un contexte culturel différent. Il est difficile pour les enfants de s'identifier à leurs contenus.

Au lieu de cela, les livres de Wayeto présentent aux jeunes lecteurs des personnages et des situations issus de leur propre culture.

« Les livres étrangers apprennent aux enfants à lire, mais après ils se posent plein de questions : pourquoi les héros sont blanc ? Qu’est-ce-que le baseball ? Et la pizza ? » explique Wayeto.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Video
Catherine Kipsang a fondé politk.com, une plate-forme fournissant aux électeurs kenyans des informations à jour sur les politiciens et leurs programmes.

«  Quand quelque chose est écrit, c’est intériorisé comme une norme de beauté et de culture, poursuit-elle. La puissance de ce projet réside dans le fait que, quand un enfant se voit dans la littérature, ils se rendent compte de la permanence de sa culture. Ils se rendent compte qu’ils sont importants. »

Jusqu'à présent, One Moore Book a publié 18 livres pour enfants au Libéria et en Haïti. L'organisation collabore avec des organismes à but non lucratif pour faire parvenir ces livres aux enfants dans les communautés les plus marginalisées.

D’un vote basé sur les questions ethniques à un vote axé sur les enjeux

Selon Catherine Kipsang, la dissémination d’informations sur les hommes et les enjeux politiques est cruciale dans un pays comme le Kenya, où il y a peu d'interaction entre les représentants et les électeurs.

« Nous devons éviter les horreurs de 2007 et 2008 », dit-elle, se référant à la crise qui a suivi les élections présidentielles de 2007 au Kenya. "Le nombre de morts s'est élevé à 1 300. En outre, 600.000 Kenyans ont perdu leurs maisons. Nous ne pouvons pas permettre cela, et c'est pourquoi nous devons passer d'un système de vote fondé sur l'ethnie à un système basé sur les problématiques du pays. »

Avec cet objectif en tête, Catherine a fondé  politk.com, une plate-forme fournissant les électeurs kenyans avec des informations à jour sur les politiciens et leurs positions.

« Ce que nous voyons, c'est que si quelque chose se passe au Kenya, les gens visiteront le profil de tout politicien lié à cet évènement et laisseront un message- de la même manière qu'ils le feraient sur Facebook, mais de façon plus ciblée, dit Catherine. L'objectif est que le politicien vienne lui-même en ligne pour voir ce que les gens disent de lui ou elle. Nous cherchons à créer une plate-forme sociale où les politiciens et le public collaborent et parlent plus ».

Inspirer l'innovation entrepreneuriale

En tant que jeune étudiant rwandais aux Etats-Unis, Timothy Kaboya se voit comme un lien entre les jeunes innovateurs dans son propre pays et les innovateurs, avocats, mentors et investisseurs.

Image de l'UNICEF
© Courtesy of ELE Rwanda
Timothy Kaboya présente ELE Rwanda aux étudiants de Hendrix College, Arkansas.

Avec cette idée en tête, Timothy a co-fondé ELE Rwanda, dont le but est d’inspirer, de motiver et de soutenir les jeunes Rwandais pour qu’ils participent activement à l'économie et au développement de leur pays.

« Il est très important pour un innovateur au Rwanda de se connecter avec un investisseur dans une autre région, par exemple avec quelqu’un aux USA, car les défis auxquels nous faisons face sont les mêmes partout dans le monde," dit-il.

Timothy travaille actuellement un concours Rwanda ELE qui invite les jeunes à créer des plans d’affaire et trouver des solutions créatives et innovantes à leurs problèmes.


 

 

Audio

July 1, 2013: Alex Goldmark de l' UNICEF s’entretient avec trois jeunes innovateurs africains: Wayetu Moore de One Moore Book, Catherine Kipsang de politk.com and Timothy Kaboya de  ELE Rwanda.
AUDIO Ecoutez

Recherche