Petite enfance

Sensibilisation et partenariats pour le développement du jeune enfant

_blank
© UNICEF Peru/2005
De nombreux enfants comme Dilver (à gauche) à Lamay, au Pérou, bénéficient aujourd’hui de l’initiative 'Buen Inicio' (bon départ).

De par sa nature globale, le développement du jeune enfant repose sur la collaboration, le consensus et un partenariat entre plusieurs acteurs et secteurs.  Chaque secteur du développement — santé, nutrition, protection de l’enfant, éducation, eau et assainissement — a ses propres priorités, mais chaque secteur a aussi un rôle important à jouer dans le développement du jeune enfant. Chaque partenaire du développement est en mesure de s’adresser à des publics différents par des méthodes différentes, grâce à ses atouts individuels.

L’UNICEF est un adepte du partenariat et de la collaboration. Le seul moyen d’offrir des services et un soutien aux jeunes enfants est le partenariat. C’est pourquoi l’UNICEF coopère avec tout un éventail d’acteurs allant des gouvernements et des organisations non gouvernementales nationales et internationales, aux institutions des Nations Unies, organisations communautaires et locales et aux familles individuelles. Les partenariats de l’UNICEF dans le secteur du développement du jeune enfant encouragent l’investissement dans les jeunes enfants, l’élargissement des programmes essentiels et un meilleur respect des droits de l’enfant.

  • Le  Groupe consultatif sur le développement du jeune enfant , un partenaire important dans le mouvement mondial en faveur des jeunes enfants, est un consortium d’organisations, de donateurs, d’institutions et de fondations. L’UNICEF est un membre actif et contribue aux activités du Groupe consultatif dans le domaine de la recherche, de la programmation, de la sensibilisation politique, du suivi et de l’évaluation en faveur des jeunes enfants. 
  • En tant que membre du Réseau interinstitutions pour l’éducation dans les situations d’urgence, l’UNICEF opère dans un cadre humanitaire et de développement pour garantir le droit à l’éducation dans les situations d’urgence et lors de la reconstruction au lendemain d’une crise.
  • L’ Initiative des Nations Unies pour l’éducation des filles  est un partenaire important de l’élaboration en 2007 du Rapport mondial de suivi de l’éducation pour tous, qui porte essentiellement sur les soins et l’éducation du jeune enfant.
  • Le Comité des Nations Unies aux droits de l’enfant est constitué d’un groupe d’experts indépendants qui étudient la manière dont un pays se conforme à la Convention relative aux droits de l’enfant. Depuis 2001, le Comité publie des rapports thématiques portant sur diverses questions relatives aux droits de l’homme. L’UNICEF se félicite d’avoir travaillé avec le Comité à l’Observation générale  No. 7 – Mise en oeuvre des droits de l’enfant dans la petite enfance. L’UNICEF, avec ses partenaires, a aussi collaboré avec le Comité sur l’élaboration d’indicateurs de suivi et de questions relatives au développement du jeune enfant.

L’UNICEF se félicite de sa coopération avec ces institutions particulières et avec d’autres organisations, le but étant de fournir des services intégrés et un environnement politique favorable aux jeunes enfants.


 

 

 

 Version imprimable

Recherche