Maltraités et délaissés, des millions d’enfants sont devenus pratiquement invisibles, selon un rapport de l’UNICEF

Image de l'UNICEF
© UNICEF United Kingdom/2005/Fields
La Directrice générale de l'UNICEF, Ann M. Veneman pendant le lancement du rapport La situation des enfants dans le monde à londres.

LONDRES, Royaume-Uni, 14 décembre 2005 – Des centaines de millions d’enfants, gravement exploités et souffrant de discrimination, sont devenus pratiquement invisibles aux yeux du monde, a dit aujourd’hui l’UNICEF dans un rapport important qui recherche les causes d’exclusion et les situations de maltraitance des enfants.

En lançant ce rapport à Londres, la Directrice générale de l’UNICEF, Ann M. Veneman, a déclaré que des millions d’enfants disparaissaient du monde lorsqu’ils étaient l’objet de traite ou se trouvaient forcés de travailler en tant qu’esclave domestique. D’autres, comme c’est le cas des enfants des rues, vivent exposés au regard de tous mais ne bénéficient pas des services et de la protection qui leur est nécessaire. Non seulement ces enfants sont bien victimes de maltraitance, mais la plupart d’entre eux sont privés d’école, de soins de santé et d’autres services dont ils ont absolument besoin pour grandir et s’épanouir.

« La situation des enfants dans le monde 2006 : exclus et invisibles » (www.unicef.org/french/sowc06/) constitue une large évaluation de l’état des enfants les plus vulnérables dans le monde, ceux dont les droits à une enfance protégée et en bonne santé sont exceptionnellement difficiles à faire respecter. Ces enfants grandissent sans pouvoir être atteints par les campagnes de développement et souvent les débats publics et les lois, les statistiques et les articles dans la presse les ignorent totalement.

Si on ne leur accorde pas une attention systématique, des millions d’enfants vont rester piégés et oubliés, passant leur enfance dans l’indifférence et la maltraitance, avec des conséquences désastreuses sur leur bien-être à long terme et sur le développement des pays. Le rapport estime qu’une société tenant compte de la protection de ses enfants et de son propre avenir ne doit pas tolérer un tel état de choses.

« Il faut atteindre les enfants vulnérables d’un bout à l’autre du monde en développement pour être en mesure de réaliser les Objectifs du Millénaire pour le développement, a déclaré Mme Veneman. « Il ne pourra y avoir de progrès durable si nous continuons à ignorer le sort des enfants qui sont le plus dans le besoin – les plus pauvres et les plus vulnérables, ceux qui sont exploités et maltraités. »

L’UNICEF, dans le passé, a décrit de manière approfondie comment la pauvreté, le VIH/SIDA et les conflits armés ruinaient l’enfance elle-même. « Exclus et invisibles » analyse en détail de quelle façon ces facteurs, ainsi qu’une gouvernance insuffisance et la discrimination, exposaient les enfants à la maltraitance et à l’exploitation, et les privaient de l’école, de soins et d’autres services essentiels dans une proportion alarmante.

Le rapport constate que les enfants ne bénéficiant pas de services indispensables sont plus exposés à l’exploitation. En effet, ils sont moins informés sur les moyens de se protéger et les solutions de rechange économiques sont pour eux plus restreintes. C’est ainsi que des enfants pris dans des conflits armés sont habituellement victimes de viol et d’autres formes de violence sexuelle. Ce sont ces enfants – seuls et sans défense – auxquels on ne s’intéresse pas.

La discrimination basée sur le sexe, l’ethnie ou les handicaps est aussi un facteur d’exclusion des enfants. Par exemple, la discrimination empêche la scolarisation de millions de filles et prive de services essentiels des enfants appartenant à des ethnies minoritaires et à des communautés autochtones. On estime qu’il y a dans le monde 150 millions d’enfants handicapés, et un bon nombre d’entre eux n’ont pas accès à l’éducation, aux soins de santé et au soutien éducatif, à cause d’une discrimination générale. 

« La situation des enfants dans le monde » estime qu’il faut aller au-delà des efforts de développement actuels afin d’arriver à ce que les enfants les plus vulnérables ne soient pas laissés de côté.

Par ailleurs, le rapport passe en revue des actions concrètes susceptibles d’être entreprises par la société civile, le secteur privé, les donateurs et les médias afin d’empêcher les enfants de passer entre les mailles du filet de sécurité. De telles actions – et d’autres aussi – menées par des individus et des organisations à tous les niveaux aident à bâtir un  « environnement protecteur » pour les enfants – les préservant de la maltraitance tout comme la vaccination et une nutrition appropriée protègent contre la maladie.

« Ceux qui font du mal aux enfants les privent de l’opportunité de grandir en sécurité, en bonne santé et dans la dignité », a dit Mme Veneman. « Pour faire en sorte que les enfants soient protégés, il faut exposer au grand jour la maltraitance et l’exploitation des enfants et ceux qui bafouent les droits des enfants doivent être jugés. »

La « Situation des enfants dans le monde » constitue la publication annuelle phare de l’UNICEF. Elle constitue l’enquête la plus complète sur les tendances mondiales affectant les enfants et elle fournit l’ensemble le plus approfondi de données statistiques récentes sur les enfants. Les tableaux de données issus du rapport sont librement consultables à l’adresse suivante : www.unicef.org/french/sowc06/.

Cette année, le lancement de « La situation des enfants dans le monde » marque le début du 60e anniversaire de l’UNICEF, la première organisation consacrée aux enfants, qui travaille sur le terrain dans 157 pays, aide les enfants à survivre et à s’épanouir, de la petite enfance jusqu’à la fin de l’adolescence.


 

 

Español Français

Vidéo (en anglais)

14 décembre 2005 :
Le correspondant de l'UNICEF, Dan Thomas, présente le lancement à Londres du rapport La situation des enfants dans le monde.

bas | haut débit
(Real player)


14 décembre 2005 :
« La situation des enfants dans le monde 2006 : exclus et invisibles »

bas | haut débit
(Real player)

Journalistes:
Obtenez des vidéos de qualité professionnel chez The Newsmarket.

La Situation des enfants dans le monde 2006