Disabilities

Pendant la semaine des Nations Unies, la voix d’un porte-parole pour les enfants handicapés se fait entendre dans les allées du pouvoir

Regardez comment Nguyen Phuong Anh – « Crystal » - fait entendre sa voix dans les allées du pouvoir, aux Nations Unies, et lance des messages avec des célébrités comme Stevie Wonder pour obtenir que des conventions soient « approuvées, signées et appliquées » par tous les pays.  Regarder dans RealPlayer

 

By Sarah Crowe

Pendant la semaine des Nations Unies, à New York, Crystal, la chanteuse et militante vietnamienne, a uni ses forces à celles de Stevie Wonder, Messager des la paix des Nations Unies, pour tenter de parvenir à un « monde d’insertion »

NEW YORK, États-Unis d’Amérique, 26 septembre 2013 – Elle se fait appeler Crystal à cause de ses os cassants comme du verre mais Nguyen Phuong Anh est rapidement en train de devenir célèbre à cause de sa voix éclatante et de sa capacité à démolir les stéréotypes sur les handicaps.

La voix sensationnelle de « Crystal », qui est atteinte d’ostéogenèse imparfaite, a stupéfait le public newyorkais lors de la réunion de haut niveau des Nations Unies sur les handicaps. Mais le but principal de la chanteuse était de jouer son rôle de porte-parole des enfants handicapés jusque dans les allées du pouvoir. Elle s’est associée à Stevie Wonder, un des Messagers de la paix des Nations Unies chargés plus spécialement des personnes handicapées,  en vue d’obtenir une meilleure insertion des handicapés dans la société. Et aussi, de faire en sorte que les conventions – telles la Convention relative aux droits des personnes handicapées et la Convention relative aux droits de l’enfant -  soient « approuvées, signées et appliquées par tous les pays. »

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2013-0633/Markisz
Crystal, star vietnamienne de la chanson, et Stevie Wonder se sont rencontrés pour la première fois lors de l'Assemblée générale des Nations Unies. Les deux vedettes ont pris part à des réunions de haut niveau afin de plaider pour l’amélioration de l’inclusion des personnes handicapées et pour leur meilleur accès à l'éducation.

« Je vais véritablement pousser tout le monde à se joindre à notre monde d’insertion, » a dit Stevie Wonder à Crystal lors d’une réunion parallèle au Siège des Nations Unies cette semaine. « Plus les gens agissent pour faire avancer les choses dans le bon sens et plus ils font partie de ce monde d’insertion, et moins il y aura de gens dans le monde qui n’y participent pas et,  en fin de compte, nous nous retrouverons avec un monde d’inclusion. » 

Alors qu’approche l’échéance des Objectifs du Millénaire pour le développement, on observe une forte mobilisation visant à inclure les enfants handicapés dans le programme de développement mondial. Stevie Wonder, véritable icône de la chanson depuis son enfance, et Crystal, l’adolescente devenue une sensation de scène, se sont étreints, ont échangé leurs numéros de téléphone et se sont promis de rester en contact.

« Personne ne devrait être exclu parce qu’il ou elle est aveugle, ou à cause d’un handicap ou de son statut social ou de sa couleur, » a dit Stevie Wonder. « Nous ne pouvons pas permettre à nos différences de laisser nos peurs annihiler nos rêves. Cette jeune femme – Crystal – ne l’a pas fait. »

« Je suis impatiente de pouvoir m’exprimer moi-même d’une façon qui puisse vraiment pousser les gens à s’intéresser aux personnes handicapées, à les intégrer à la société et à leur donner accès à l’éducation, » a dit Crystal. « Je pense que ma venue ici constitue l’occasion idéale de représenter les enfants handicapés, de montrer qu’ils doivent faire entièrement partie des objectifs de développement mondial. » 

La réunion de haut niveau de cette semaine a souligné que l’insertion était dans l’intérêt supérieur de la société, en plaçant les talents et les compétences au premier plan et les capacités personnelles avant les handicaps. Crystal, qui est devenue célèbre après avoir participé à « Le Vietnam a du talent » incarne cet esprit.  

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2013-0721/Markisz
Crystal étonne tout le monde avec sa prestation au siège de l’UNICEF, à New York. L’activiste a participé à des réunions de haut niveau afin d’obtenir que les personnes handicapées soient mieux insérées dans la société et puissent avoir un meilleur accès à l’éducation.

« Les gens aiment Ludwig van Beethoven, Thomas Edison, Albert Einstein, Stephen Hawking, Franklin Delano Roosevelt, Helen Keller, Vincent Van Gogh, Leonardo da Vinci. Quand nous ne réussissons pas à percevoir les dons qu’a chaque personne, quand nous ne réussissons pas à entendre leurs revendications en matière de justice… afin d’obtenir une chance égale pour pouvoir exprimer leurs talents, libérer leur énergie et développer leurs idées… nous ne faisons que dépouiller les gens de leurs propres ambitions ; nous privons nos sociétés de tout ce qu’elles peuvent leur apporter, » a noté le Directeur général de l’UNICEF Anthony Lake. « Comme l’a dit un jour le nouvel ami de Crystal, Stevie Wonder : “Ce n’est pas parce qu’un homme est dans l’incapacité de se servir de ses yeux qu’il manque de vision. »

À la suite de la réunion historique de cette semaine, une vision et une voix pour les personnes handicapées sont assurées pour l’avenir. Les actions menées en-dehors de la scène seront le véritable « bis » pour Crystal et les autres jeunes se trouvant dans sa situation.  

Parmi ses recommandations principales lors de cette réunion de haut niveau, l’UNICEF a demandé aux pays qui ne l’ont pas encore fait de ratifier et de mettre en œuvre rapidement la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPH) et la Convention relative aux droits de l’enfant (CRE). Actuellement, 134 parties (dont l’Union européennes) ont ratifié la CRPH.

Dans le rapport 2013 « La Situation des enfants dans le monde », dont le lancement s’est déroulé au Vietnam en mai avec la présence de Crystal, l’UNICEF avait souligné que les enfants handicapés sont confrontés communément à la pauvreté, à la discrimination, à la violence et à l’exclusion, entre autres, de l’éducation. Mais avait conclu le rapport, toute société y gagne lorsqu’elle concentre son action sur ce que les enfants handicapés peuvent faire plutôt que sur ce qu’ils ne peuvent pas faire.   


 

 

Photographie : Handicap & développement

Priorités de l'UNICEF pendant l'Assemblée générale de l'ONU 2013 (AGNU)

Les Objectifs du Millénaire pour le développement, un axe majeur de l’Assemblée générale des Nations Unies  

Appel à une meilleure coordination pour atteindre les objectifs en matière d’éducation mondiale

Pendant la semaine des Nations Unies, la voix d’un porte-parole pour les enfants handicapés se fait entendre dans les allées du pouvoir

À la conférence « L’éducation ne peut attendre », les dirigeants de divers pays ont souligné la nécessité de financer l’éducation – spécialement dans les situations d’urgence

Miser sur l’innovation pour mettre fin à la violence envers les enfants

Pour les enfants syriens, les besoins en matière d’éducation sont urgents et ils manquent de financement

Appel de fonds en faveur d’un programme destiné à améliorer l’accès des enfants syriens réfugiés au Liban à l’éducation

Quelque 35 millions d'enfants de moins de cinq ans supplémentaires en danger si l'on n’atteint pas l’objectif de réduction de la mortalité de l’enfant

S’engager pour la survie de l’enfant : Une promesse renouvelée Résumé du Rapport de situation 2013

La prestation de soins essentiels aux nouveau-nés et aux mères dans trois upazilas au Bangladesh

Un agent sanitaire en première ligne pour réduire la mortalité infantile au Brésil

En Éthiopie, un important programme utilisant des agents sanitaires a permis de réduire la mortalité de l’enfant dans tout le pays

En Ouganda, une combinaison d’ancien et de nouveau permet de réduire les décès d’enfants

Au Mali, faire du porte à porte pour ramener les enfants à l'école
Recherche