Zimbabwe

La défenseure des droits Graça Machel s'engage à soutenir les enfants Zimbabwéens en danger

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zimbabwe/2010/Hearfield
La défenseure internationale des droits de l’enfant Graça Machel embrasse l’un des enfants qui ont partagé leurs espoirs et leurs aspirations avec elle à l’occasion d’une rencontre pleine d’émotions à Harare au Zimbabwe.

HARARE, Zimbabwe, 6 décembre 2010 – Passer une matinée à rire et danser, à parler, partager, apprendre de l’expérience des d'autres - c'est la chance qu’a eu récemment un groupe d'enfants Zimbabwéens qui a rencontré la défenseure des droits de l’enfant Graça Machel à Harare.

« En tant qu’orpheline, je vis une vie d'incertitude, ne sachant pas dans quelle maison, ne sachant pas pour quel amour, ni si je pourrai aller à l'école le prochain trimestre, » raconte Charlene Vhuta, 15 ans, dont le sourire et la nature douce masquent les nombreuses difficultés auxquelles elle est confrontée. « Mais j'ai appris qu'il est important de parler de ces choses avec ceux qui partagent les mêmes problèmes pour trouver ensemble des solutions, » ajoute-t-elle.

Pour une autre fillette Lucy (ce n’est pas son vrai nom), rencontrer Graça Machel l'a aidée à oublier les difficultés d’avoir un traitement pour le VIH, tout en essayant de dissimuler sa condition à sa famille, ses camarades et ses voisins. L’échange avec d'autres enfants a également permis  à Lucy de participer aux discussions sur ces questions qui affectent sa vie.

« Pour moi, jeune séropositive, avoir la chance de parler à quelqu’un qui comprend mes difficultés et qui a la volonté de trouver un moyen de m'aider, c’est plus que je pouvais espérer depuis longtemps déjà, » affirme-t-elle.

Les droits constitutionnels des enfants

Graça Machel était en visite au Zimbabwe pour mieux comprendre comment la situation économique difficile affecte les enfants et comment leurs droits peuvent être protégés - et pour rencontrer les jeunes eux-mêmes, y compris des orphelins et des enfants vivant avec le VIH.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zimbabwe/2010/Hearfield
Graça Machel, alors qu’elle visite les améliorations en cours à l’hôpital d’Harare, la capitale du Zimbabwe, échange avec une mère et son nouveau-né.

« Passer du temps avec ces enfants m'a montré que malgré les défis énormes auxquels ils font face dans la vie, ils gardent bon espoir, » déclare Graça Machel. « Je suis très heureuse qu'après des années de difficultés, ces enfants sont de retour à l'école et je suis convaincue que l'avenir de ce pays sera bien meilleur. »

Pendant sa visite de trois jours, Graça Machel a rencontré le Vice-président Joice Mujuru, le Premier ministre Morgan Tsvangirai, les Vice-premiers ministres Arthur Mutambara et Thokozani Khupe ainsi que des représentants à haut niveau du gouvernement. 

« Ma visite avait en partie pour objectif de comprendre et de me rendre compte comment les droits de l'enfant seront maintenus dans la constitution actuellement en cours de révision, » explique-t-elle. « De mes discussions avec les enfants et avec les principaux officiels du gouvernement, il ressort que beaucoup a été fait et je m'engage à soutenir une proposition qui incorpore les droits de l'enfant à la constitution. »

« Une amie et une avocate pour les droits »

Pendant son séjour au Zimbabwe, Graça Machel a aussi rendu visite à des enfants et des mères à l'Unité pédiatrique de l'Hôpital Central de Harare. Elle a promis de soutenir le redémarrage de ce qui avait été appelé dans les années 1980 « La révolution de la survie de l’enfant et du développement », alors que le pays continue de connaitre des  taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans et de prévalence du VIH élevés.

Image de l'UNICEF
© UNICEF Zimbabwe/2010/Hearfield
Graça Machel partage un moment de joie avec certains des enfants qu'elle a rencontrés au Zimbabwe.

« Le monde d’aujourd'hui a la connaissance, la technologie et la capacité pour réduire au minimum le niveau de transmission du VIH aux enfants et de traiter les enfants vivant avec la maladie, » déclare Graça Machel.

« La visite de Graça Machel est un rappel aux enfants de ce pays qu'ils ont une amie et une avocate de leurs droits qui veut qu'ils grandissent en bonne santé, instruits et protégés, » explique le représentant de l'UNICEF au Zimbabwe le docteur Peter Salama. « Nous apprécions ses efforts pour soutenir les droits de l'enfant au Zimbabwe et pour assurer que ceux-ci  soient mis au centre de la reconstruction du pays et des efforts de développement. »


 

 

Campagne contre le SIDA

  Ce site est uniquement disponible en anglais.

CRC @ 20


La Convention sur les
droits de l'enfant a
20 ans

Tous les droits,
pour tous les enfants

(Site Web en anglais)

Recherche