L'enfant dans la famille

L’égalité entre les sexes et la famille

Image de l'UNICEF
© UNICEF/2003/Gubb
Assise sous les arbres, Sofeleti, 25 ans, tient dans ses bras sa fille de deux ans durant un entretien avec Aedess Chikwasa, 14 ans, près de Lilongwe, la capitale du Malawi.

L’UNICEF soutient l’égalité des droits pour tous les enfants, qui est un principe énoncé dans la Convention relative aux droits de l’enfant. Comme les femmes et les filles sont souvent écartées des décisions qui ont des conséquences directes sur leur vie, l’UNICEF encourage l’autonomisation des femmes telle qu’elle est définie dans la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes. Lorsque leurs droits sont reconnus et respectés, les femmes peuvent promouvoir les droits des enfants et faire une contribution précieuse à leur famille, à leur communauté et à leur nation en élevant des enfants en bonne santé.

L’UNICEF reconnaît que la discrimination à l’égard des filles s’exerce très tôt au sein des structures sociales familiales et communautaires. L’égalité entre les sexes est réalisée en donnant aux garçons et aux filles des droits et des responsabilités égaux dès leur plus jeune âge. Toutefois, cette pratique se heurte souvent à des valeurs sociétales et des normes culturelles et doit être analysé avec soin dans le contexte de la communauté.

L’UNICEF promeut l’égalité au sein de la structure familiale, ce qui requiert parfois une modification des rôles attribués à chaque sexe. Les hommes, les femmes, les garçons et les filles d’une même cellule familiale ont tous intérêt à identifier des rôles dans la famille, et à décider ensemble des responsabilités à remplir par chacun de ses membres. L’UNICEF a observé que la promotion des droits des femmes et des filles a fait reculer certains comportement traditionnels sexistes et introduit de nouvelles valeurs. Les programmes d’éducation des parents soutenus par l’UNICEF aident les mères et les pères à assumer leur nouveau rôle au sein de la famille.  

Les stratégies des programmes de l’UNICEF ont toujours insisté sur l’importance de l’égalité entre les sexes, l’autonomisation des femmes et le renforcement de la famille. En particulier, en menant des interventions visant à réduire les inégalités hommes-femmes, on a cherché à s’assurer que les filles aient la possibilité d’être inscrites à l’école, et qu’elles reçoivent le soutien nécessaire pour y rester. Des programmes d’éducation pour les parents contribuent à aborder les problèmes qui ont été identifiés en matière de scolarisation des filles.

Enfin, l’UNICEF reconnaît que les femmes et les filles sont plus vulnérables face au VIH/SIDA et dans les conflits armés. En menant des activités spécifiques qui visent à prévenir et à éliminer la discrimination et la violence à l’encontre des femmes et des filles, l’UNICEF contribue à trouver des solutions qui favorisent les membres des familles et des communautés.

Les bureaux de pays de l’UNICEF adoptent des approches différentes pour élaborer des programmes qui aident à éliminer les disparités entre les sexes. Voici comment les bureaux des Maldives et d’Uruguay abordent cette question dans leur travail avec les familles.


 

 

Recherche