L'enfant dans la famille

L’adolescent dans sa famille

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ99-0477/ Pirozzi
Cyiza, 17 ans, (à droite) entourant sa mère de son bras au village de Rubungo, non loin de Kigali, la capitale du Rwanda, en 1999. Cyiza est récemment rentré dans sa famille après 5 ans passés au centre de réhabilitation de Gitagata.

L’adolescence est l’une des périodes les plus fascinantes et peut-être les plus complexes de la vie. Les adolescents ont le potentiel de briser les cycles de la violence, de la pauvreté et de la discrimination qui se reproduisent de génération en génération. Lorsqu’ils sont soutenus par des familles aimantes, les adolescents s’épanouissent de manière inimaginable et apportent des contributions précieuses à leur famille et à leur communauté.

L’UNICEF croit que les familles jouent un rôle essentiel pour aider les adolescents à se développer au mieux de leurs capacités. Ses programmes visent à soutenir les familles, car ce sont elles qui prodiguent aux enfants, depuis leur plus jeune âge jusqu’à l’adolescence, tout ce dont ils ont besoin pour se sentir en sécurité, connectés, appréciés, informés, libres et capables de parler de leurs problèmes et de leurs besoins.

Aider les adolescents revient à promouvoir la santé publique, le progrès social et économique et la démocratie. Pour l’UNICEF, tout ce qui a trait aux adolescents est indissociable des droits humains et des droits des enfants. Les adolescents ont le droit à l’information et à l’acquisition de compétences ; à des services, comme l’éducation, la santé, les loisirs et la justice ; à un environnement sûr et protecteur à la possibilité de  participer et de faire entendre leur voix. L’UNICEF s’est engagé à renforcer les capacités des familles et des communautés à donner aux adolescents un plus grand nombre de choix et de possibilités, ainsi que l’occasion de participer aux décisions qui affectent leur vie.

L’adolescence est aussi une période de transition où l’enfant commence à s’aventurer hors du milieu familial pour faire ses premières contributions à la société. Les adolescents deviennent alors des dirigeants, des travailleurs, des soignants et des modèles à suivre dans leur communauté. Leur nouvelle autonomie les éloigne du monde de l’enfance, mais ils savent qu’ils ne sont pas encore adultes. Ils cherchent des réponses auprès de leur famille, de leurs enseignants et d’autres jeunes de leur âge, pour surmonter la multitude de nouveaux obstacles qui se présentent à eux.

L’UNICEF trouve des moyens créatifs de travailler avec les familles et de forger des partenariats pour donner aux adolescents la possibilité de devenir des membres compétents, connectés, compatissants et engagés de leur société. Pour cela, les adolescents doivent être protégés et rendus autonomes en 1) ayant accès à l’information, aux compétences et aux services ; 2) bénéficiant d’un environnement protecteur à la maison, à l’école et dans la communauté ; et 3) participant pleinement à la définition de leurs priorités au sein du programme national de développement.

Voici des exemples de Jordanie et de Mongolie qui montrent comment les bureaux de l’UNICEF dans ces pays aident les adolescents dans leur famille.


 

 

Recherche