L'enfant dans la famille

Vue d’ensemble

Image de l'UNICEF
© UNICEF/HQ03-0278/ Zaidi
Naz Bibi (au centre), 11 ans, avec sa mère et son père, Noor Bibi et Jalal Khan, devant leur maison du village de Marriabbad, dans le district de Sibi, Balochistan, Pakistan

À l’occasion du 10e anniversaire de l’Année internationale de la famille, cette section de notre site Internet décrit les activités menées par l’UNICEF dans le monde entier pour renforcer le rôle des familles dans tous les domaines qui touchent à l’enfant. Les programmes de l’UNICEF s’inspirent de la Convention relative aux droits de l’enfant. Nous croyons que la famille doit être au coeur de toutes les activités de l’UNICEF en faveur des droits des enfants et pour aider les jeunes à réaliser tout leur potentiel.

L’UNICEF s’est engagé à donner aux enfants un bon départ dans la vie. Dans le cadre de programmes de développement du jeune enfant, l’organisation travaille avec les gouvernements et d’autres partenaires pour garantir aux enfants des soins de santé et une nutrition de bonne qualité, pour protéger les enfants de la violence et de l’exploitation, et pour promouvoir la participation des enfants à la vie de leur famille et de leur communauté dès leur plus jeune âge.

Lorsque l’enfant a l’âge d’aller à l’école, sa famille continue de jouer un rôle  très important. Chaque enfant a le droit fondamental à une éducation de base de bonne qualité. L’UNICEF s’efforce en particulier de donner aux filles et aux garçons des chances égales de s’instruire.

Lorsque l’enfant arrive à l’adolescence, une étape cruciale, la famille doit continuer à le protéger. Les adolescents prennent souvent des décisions qui changeront le reste de leur vie. C’est précisément à ce moment qu’ils ont besoin du soutien et de l’appui de leur famille afin d’exercer leur droit au développement et à la participation.

L’UNICEF s’est aussi engagé à promouvoir l’égalité entre les sexes et à éliminer les disparités entre garçons et filles. Dans le cadre de programmes de santé et d’éducation de base, l’UNICEF soutient la pleine participation et l’autonomisation des femmes dans leur famille et leur communauté; Il s’est engagé à faire cesser la violence à l’égard des femmes et des filles, notamment celle qui s’exerce au sein de la famille.

Enfin, la protection de la famille est particulièrement importante dans les régions qui ont été frappées par une catastrophe naturelle ou un conflit armé. Lorsque les familles sont en difficulté, les enfants courent plus de risques d’être victimes de l’exploitation et de la maltraitance. L’UNICEF a élaboré des stratégies destinées à protéger les familles en difficulté et à renforcer leurs capacités, ainsi qu’à protéger les enfants qui n’ont plus leurs parents.

Mais en dépit de nos efforts pour que les enfants restent dans leur famille, les séparations sont parfois inévitables. L’UNICEF tente alors de réunir ces enfants avec leur famille, lorsque c’est possible, et dans les plus brefs délais. L’UNICEF veut être sûr que les enfants séparés de leur famille sont recueillis par des parents ou des proches, ou d’autres personnes qui leur offriront un cadre de vie qui s’apparente le plus possible à une famille, jusqu’à ce qu’ils retrouvent leurs vrais parents.

 « Une famille unie, aimante et protectrice est le meilleur milieu qui soit pour élever des enfants. C’est la condition principale qui garantit que les droits des enfants seront respectés », a déclaré la Directrice générale de l’UNICEF Carol Bellamy.

 

 

 

Vidéo (en anglais)

Rima Salah,  parle de l’importance de la famille.

Bas | Haut débit
( Real Player)

En célébrant la Journée internationale de la famille de 2004, l’UNICEF n’oublie pas les enfants seuls

Des ex-enfants soldats et des enfants séparés de leur famille dans un foyer d’accueil provisoire de l’UNICEF en Sierra Leone.            

En célébrant la Journée internationale de la famille de 2004, l’UNICEF n’oublie pas les enfants seuls

Recherche