Grippe aviaire

Les enfants et la grippe aviaire

La santé des enfants est directement menacée

La grippe aviaire a déjà un effet négatif sur la vie et les revenus des ménages et des enfants dans les zones touchées. Le virus aviaire affecte la santé et la survie des enfants de façon disproportionnée.

A ce jour, les enfants constituent environ la moitié des cas humains répertoriés et un tiers des décès dus à la grippe aviaire.
 
On ignore pourquoi autant d’enfants sont infectés par le virus, mais l’une des raisons pourrait en être que les enfants, les filles en particulier, s’occupent souvent des volailles, leur donnent à manger, nettoient les basses-cours et ramassent les oeufs. Il arrive également qu’ils se trouvent en contact plus étroit avec les volailles qu’ils traitent souvent comme des animaux de compagnie.

Si le virus s’adapte à l’homme et devient contagieux pour les humains, on peut craindre une flambée épidémique qui toucherait tous les pays du monde. La vie des enfants et la sécurité familiale s’en trouveraient gravement menacées, car une pandémie bouleverserait chaque aspect de la vie quotidienne.

Risques secondaires pour la santé des enfants

L’impact destructeur de la grippe aviaire sur les enfants va bien au-delà du risque immédiat pour leur santé. Une épizootie de grippe aviaire parmi les volailles se traduit par la perte d’une importante source d’alimentation et de revenus qui peut avoir des répercussions sur la santé des enfants et menacer leur accès à l’éducation. Lorsque le revenu des familles baisse brutalement, il arrive que celles-ci ne puissent se permettre d’envoyer leurs enfants à l’école ou d’acquitter le coût des services de santé essentiels.


 

 

Recherche